Pierre François

26/09/17 à 21:00 - Mise à jour à 12:32
Du Sport/Footmagazine du 27/09/17

Après un parcours de dirigeant dans plusieurs clubs (Standard de l'époque des deux titres surtout, mais aussi White Star et Mons), il est devenu administrateur délégué de la Pro League en 2015.

1 Après l'affaire La Louvière - Charleroi, la Pro League a décidé qu'on n'inverserait plus de matches de Coupe. Mais une seule inversion, c'est une de trop et une nouvelle preuve que les grands sont favorisés. Ou que les petits sont défavorisés.

La Pro League avait décidé qu'à partir de la saison dernière, en seizièmes et huitièmes, ce serait systématiquement le club amateur qui recevrait, dans le cas où il doit affronter un professionnel. La seule condition est que le club amateur dispose d'au moins 1.500 places et d'un éclairage d'au moins 300 lux. Dans le cas d'une retransmission TV, on exige un éclairage d'au moins 800 lux. Comme les stades de La Louvière et Heist ne l'ont pas, il y a donc eu inversion pour les affiches contre Charleroi et le Standard. Mais on vient à nouveau de revoir le...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires