Little big club

13/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:53
Du Sport/Footmagazine du 14/02/18

En s'appuyant plus que jamais sur sa culture de formation, l'Atalanta constitue une des belles surprises d'une Europa League qui la verra accueillir Dortmund demain. Le résultat d'une politique clairvoyante qui garantit un avenir serein à un club au passé marquant.

Un missile en pleine lucarne de Lothar Matthäus sur coup franc, c'était la dernière image de l'Atalanta en Coupe d'Europe, celle d'une défaite 2-0 lors du derby italien en quart de finale de la Coupe de l'UEFA face à l'Inter. La quatrième campagne européenne après celles de 1963-64, 1987-88 et 1989-90. La seconde avait particulièrement marqué les esprits : la formation bergamasque évoluait alors en Serie B et s'était faufilée jusqu'en demi-finales de la Coupe des Coupes où elle tomba avec les honneurs contre le Malines de Michel Preud'homme. Au retour en Italie, les Malinois furent d'ailleurs virtuellement éliminés pendant une vingtaine de minutes, avant de finalement s'imposer 2-1 comme à l'aller et de se qualifier en finale où ils battront l'Ajax.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires