Les fils du Tsar

11/07/18 à 21:00 - Mise à jour à 08:39
Du Sport/Foot Magazine du 11/07/18

Personne n'aurait parié un rouble sur l'équipe nationale avant le début de la Coupe du monde. Pourtant, les Russes sont passés à un tir au but des demi-finales.

Vladimir Poutine brillait à nouveau par son absence, samedi, lors du quart de finale de la Russie face à la Croatie. Il n'est pas fan de football et, de plus, il n'aime pas être vu en compagnie de losers. En tant que chef de l'État organisateur, il fallait bien qu'il soit là lors du match d'ouverture. Et il sera aussi présent lors de la finale, quels que soient les finalistes. Mais le fait que même le personnage principal du pays organisateur ne croyait pas dans les résultats de son équipe en dit long sur la qualité du parcours effectué par les Russes. Mais étaient-ils si forts ou étaient-ce les adversaires qui étaient faibles ?
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires