L'homme derrière la machine

29/08/17 à 21:00 - Mise à jour à 30/08/17 à 13:19

Lewis Hamilton a dominé le week-end à Francorchamps. Et montré qu'il était plus qu'un fou du volant.

Les larmes sont-elles celles d'un croco ? Avis partagés... Samedi après-midi, dans la moiteur de Spa, Lewis Hamilton ne chiale pas mais presque. Le tour le plus rapide de l'histoire du circuit, il vient de le faire. La boucle parfaite. Mais il y a bien plus, à ce moment-là. Il vient d'égaler le nombre de poles de Michael Schumacher : 68. Par un ami commun, Ross Brawn, ancien ingénieur de Schumi, il reçoit publiquement les félicitations du clan Schumacher. C'est là que les larmes ne sont pas loin. Parmi les journalistes qui assistent au debriefing des essais avec les pilotes qui ont signé les trois meilleurs temps, il y en a un qui lâche : " Qu'est-ce qu'il a été émouvant, Hamilton ! " Son collègue lui répond : " Je ne sui...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires