" JOUER AU QATAR OU EN CHINE, ÇA NE M'A JAMAIS VRAIMENT INTÉRESSÉ... "

12/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 11:49
Du Sport/Foot Magazine du 13/12/17

Cinq mois après avoir atterri au Sporting dans le costume d'un inconnu, Kaveh Rezaei a revêtu celui de terreur des défenses. L'Iranien s'est déjà installé parmi les meilleurs attaquants du championnat. Rencontre.

L'histoire belge de Kaveh Rezaei commence comme une saga familiale. " La première personne qui m'a parlé de lui, c'est mon père ", a récemment confié Mehdi Bayat. Grand amateur de football, le géniteur des deux frères les plus omniprésents du football national n'hésite jamais à rencarder son fils sur l'un ou l'autre talent qui foule les pelouses d'Iran. Généralement, Mehdi le remercie poliment. Mais devant l'insistance paternelle, il a quand même décidé de se pencher un peu plus attentivement sur le cas de Rezaei. Quelques mois et huit buts plus tard, le cadet des frères Bayat est certainement prêt à expliquer à tout le monde qu'il faut toujours écouter ses parents.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires