" Je voulais rester en Belgique "

20/02/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:24
Du Sport/Footmagazine du 21/02/18

Anthony D'Alberto n'avait que vingt ans quand il a provoqué l'accident fatal à son copain Junior Malanda. Trois ans plus tard, il accepte pour la première fois de revenir sur le décès de son ami.

Porta Westfalica, 10 janvier 2015. Le lourd tout-terrain où ont pris place Junior Malanda, Anthony D'Alberto et Jordan Atheba sort de la route et heurte la berme semée d'arbres, le long de l'autoroute A2 qui conduit à Hanovre. En une fraction de seconde, la vie de trois familles est bouleversée. Malanda, qui est alors un des plus grands espoirs du football belge, ne survit pas au choc. La Belgique a besoin d'un bouc-émissaire. C'est D'Alberto, le conducteur, un anonyme défenseur de vingt ans d'Anderlecht.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires