" Je ne regrette pas d'avoir signé ici "

12/12/17 à 21:00 - Mise à jour à 11:50
Du Sport/Foot Magazine du 13/12/17

En quittant Anderlecht pour Nantes, Guillaume Gillet n'avait pas pour projet immédiat de retrouver la Champions League. Un an et demi plus tard, entre son transfert forcé et un passage en tribunes, il s'est retrouvé titulaire au Camp Nou.

Athènes ne connaît pas l'hiver. Quelques jours avant son déménagement dans un quartier où réside également Silvio Proto, Guillaume Gillet profite donc de la piscine du Blazer Suites. À Voula, cité balnéaire du sud de la capitale grecque, cet hôtel est le premier point de chute de la plupart des transferts de l'Olympiacos. Une prison dorée dont il est difficile d'envisager une sortie. " En ville, les footballeurs ne font pas deux pas sans être arrêté par les fans ", glisse un Gillet heureux de relever son dernier grand challenge. Pour débarquer au Pirée, le Liégeois a pourtant dû batailler ferme. De son propre aveu, il ne s'est pas toujours reconnu lors de ses négociations avec le président nantais. Enfin transféré, Gillet a vu son coach Besnik Hasi prendre la porte avant même la fin de l'été. S'en est suivi un mois d'octobre délicat puisque pratiquement vécu des tribunes. Aujourd'hui, le médian revit. Et compte bien clôturer en force une année 2017 pour le moins particulière.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires