" Je devais me battre pour que le terrain soit tondu "

20/03/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:54
Du Sport/Footmagazine du 21/03/18

L'ex-entraineur malinois explique en détails ce qui a mené à la faillite sportive d'un club historique. Une plongée au coeur de l'amateurisme et l'instabilité en vigueur dans le football belge.

Yannick Ferrera ne veut pas perdre de temps. Et pourtant, il commence à le trouver long. Sans club depuis la fin du mois d'octobre, l'ex-coach de Malines et du Standard dit ne pas avoir chômé pour autant. Il a voyagé, étudié ce qui se faisait ailleurs, s'en va bientôt à la rencontre de Roberto Donadoni puis de Jurgen Klopp, et s'est remis en question après l'échec malinois. Cette descente, il l'a aussi et encore sur la conscience. Depuis quelques semaines, Yannick Ferrera a retrouvé une activité médiatique relativement intense, après avoir été épinglé par ses anciens dirigeants, Johan Timmermans (président de Malines) en tête, qui l'ont rendu responsable de nombreux maux. Pour Sport/Foot Magazine, il a choisi de rétablir la vérité. Du moins sa vérité. Rencontre.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires