" Dribbler Neymar, Cavani ou un autre, c'est pareil pour moi "

03/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 12:27
Du Sport/Footmagazine du 04/10/17

Le moins que l'on puisse dire, c'est que tu n'auras pas attendu bien longtemps avant de faire tes débuts avec les Grenats. Moins de 48 heures après ton retour de sélection, tu es titularisé contre Paris alors que tu n'avais qu'un entraînement dans les jambes avec tes nouveaux coéquipiers. Tu as été surpris par la confiance que Philippe Hinschberger t'a accordée d'entrée ?

Matthieu Dossevi : Non, parce que le club, du président au team manager en passant par le coach, m'avait fait sentir que j'allais être ou en tout cas devoir être important pour le club. Dans ce sens-là, je n'ai pas été étonné. On m'a fait comprendre bien avant que je signe que j'étais estimé, que ce club avait réellement envie de moi. Quand c'est comme ça, la...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires