Chef-d'oeuvre à quatre mains

03/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:57
Du Sport/Foot Magazine du 04/04/18

Historiquement, ils sont les maillons faibles de la Seleção. Mais ça, c'était avant. À quelques semaines du Mondial 2018, la samba se danse aussi avec les mains gantées.

La légende est mondialement répandue, mais elle manque encore d'une déclaration d'authenticité. Jusqu'en 2006, quand Dida passe au confessionnal. L'ancien gardien du Milan AC, titulaire entre les perches brésiliennes lors du Mondial allemand, raconte à Libération : " Ici, personne n'a envie de devenir gardien de but. Mes frères étaient simplement de meilleurs footballeurs que moi, donc on me proposait toujours d'aller dans les cages. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Foot Magazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires