Les Ministres des Sports se mobilisent pour le Stade Roi Baudouin

10/09/15 à 18:54 - Mise à jour à 18:54

Source: Belga

Le Ministre des Sports de la Fédération Wallonie-Bruxelles René Collin a annoncé jeudi à Louvain-La-Neuve, en marge de la présentation du futur Centre de Haut Niveau de Wallonie-Bruxelles, qu'il se mobilisait avec ses collègues germanophone et flamand pour la sauvegarde du Stade Roi Baudouin.

Les Ministres des Sports se mobilisent pour le Stade Roi Baudouin

© BELGA

A la veille du Memorial Van Damme, qui se déroule vendredi au Stade Roi Baudouin, les Ministres des sports de la Communauté germanophone, Isabelle Weykmans, de Flandre, Philippe Muyters, et de Wallonie-Bruxelles, René Collin, ont joint leur volonté de sauvegarder le Stade Roi Baudouin.

Dans un courrier adressé le 9 septembre à Yvan Mayeur, Bourgmestre de Bruxelles, les Ministres de sports souhaitent attirer l'attention du Collège bruxellois "sur la nécessité de garantir" que le Memorial Van Damme "puisse encore avoir lieu dans les prochaines années" au Stade Roi Baudouin.

"Nous vous demandons d'examiner toutes les solutions possibles pour conserver le Memorial Van Damme, ainsi que le site historique du Stade Roi Baudouin", ont indiqué les Ministres des Sports. "Nous vous demandons de convoquer à court terme tous les entités concernées dans de ce dossier, Communautés, Région, Ville, Comité Olympique Belge, fédérations sportives, pour les informer des diverses pistes possibles pour garantir l'avenir du Memorial Van Damme".

"Il est tout à fait possible de rénover le Stade Roi Baudouin pour maintenir son écrin de football et sa piste d'athlétisme où se déroule le Memorial Van Damme, un des plus grands événements athlétiques mondiaux", a indiqué René Collin, "et cela pour un coût qui serait de 2 ou 3 inférieur à celui du nouveau stade".

Wilfried Meert, un peu plus optimiste

Wilfried Meert, l'organisateur du Memorial Van Damme, s'est dit plus optimiste jeudi, au lendemain de sa rencontre avec Yvan Mayeur, bourgmestre de Bruxelles-Ville. "C'était bien sûr un choc d'apprendre que le nouveau stade ne comprendrait pas de piste d'athlétisme. Et tout ça s'est fait dans notre dos, nous avons appris la rumeur par un journaliste", a déclaré Wilfried Meert jeudi en conférence de presse.

"Nous devenons lentement un peu plus optimistes par rapport au stade Roi Baudouin, car il semble qu'il pourrait être conservé et rénové", indique Wilfried Meert.

Les autorités envisageraient donc d'abandonner l'idée de détruire le stade en 2020, mais pourraient se diriger vers une rénovation "avec une limitation de sa capacité, de 50.000 places actuellement à 40-45.000, ce qui serait parfait si un jour la Belgique veut organiser des championnats d'Europe d'athlétisme", précise Meert.

Nos partenaires