Les avantages et désavantages du Standard

Source: Sportmagazine

Le Standard rencontre le FC Zürich, ce soir, lors du tour préliminaire de la Ligue des Champions. Voici les plus et les moins de chaque équipe avant leur affrontement.

Les avantages et désavantages du Standard

© Image Globe / VIRGINIE LEFOUR

Les automatismes - Avantage Zürich

Le Standard s'est doté d'une nouvelle direction. L'entraîneur José Riga vient d'arriver et doit directement être performant. Les piliers (comme Steven Defour, Axel Witsel, Eliaquim Mangala) sont ou vont partir et ne seront donc pas alignés. Mehdi Carcela est blessé. Difficile dans ces conditions de présenter une équipe en ordre de marche.

De l'autre côté, même si le FC Zürich compte quelques blessés (Yassine Chikhaoui), il peut se baser sur une équipe qui se connait parfaitement bien et qui n'a connu aucun départ. Samedi, l'entraîneur Urs Fischer a relativisé cette donne en disant qu'il avait insisté pour garder le noyau afin d'être prêt pour le début de championnat et la Ligue des Champions. Or, le FCZ a perdu ses deux premiers matches. Néanmoins, samedi face au Servette, le FCZ avait fait le plus dur (2-0) avant de lever le pied en vue du match de ce soir et d'être rejoint puis dépassé par le Servette (2-3).

L'expérience - léger avantage pour le Standard

Les deux clubs ont été absents de la Coupe d'Europe la saison dernière. Et les deux ont disputé les poules de la Ligue des Champions, il y a deux ans. Zürich avait terminé dernier d'un groupe comprenant le Real, l'AC Milan et Marseille. Le Standard avait terminé 3e puis avait disputé l'Europa League jusqu'en quart de finale. Le Standard a l'habitude d'être présent dans les grands rendez-vous, comme lors des PO1 la saison dernière. A l'inverse, le FC Zürich est réputé pour craquer dans la dernière ligne droite. La saison passée, le FCZ aurait dû gagner cent fois le match au sommet contre Bâle. Au final, ils ont partagé 2-2. Une semaine plus tard, ils perdaient le derby face au Grasshopper et voyait le titre leur filer sous le nez.

La défense - léger avantage Zürich

Le FC Zürich est réputé pour sa solidité défensive mais tout dépend de la participation ou non de Mathieu Beda. Lorsqu'il n'est pas là, le Portugais Texeira ne peut tenir seul cette défense.

Au Standard, les PO1 avaient prouvé toute la solidité de cette défense mais ne sera-t-elle pas trop bouleversée par l'absence de Mangala ?

L'entrejeu - avantage Zürich

Il s'agit du point fort des Suisses. Technique, vif sur les ailes et expérimenté, le danger viendra de là. Au Standard, tout est à reconstruire suite au départ de Witsel et aux absences de Carcela et Defour.

L'attaque - avantage Standard

Ce domaine a montré toute sa verve lors des PO1. Le Standard dispose d'une puissance de feu avec laquelle ne peut rivaliser le FC Zürich où le Français Alexandre Alphonse parait bien seul.

Stephane Vande Velde

Les derniers articles en un clin d'oeil




Nos partenaires