Les 5 jeunes talents belges qui feront 2017

28/12/16 à 12:17 - Mise à jour à 12:20

Source: Sportmagazine

Sport/Foot Magazine a jeté un oeil dans sa boule de cristal en prévision de 2017. Quels jeunes talents perceront ou confirmeront leurs aptitudes ? Prédictions.

Les 5 jeunes talents belges qui feront 2017

Matthias Verreth au PSV. © VI IMAGES /

Matthias Verreth (football)

Milieu offensif, attaquant ou joueur de flanc : international chez les jeunes, ce gamin de 18 ans peut évoluer à différentes positions. Il a déjà fait la une à plusieurs reprises grâce à des buts venus d'ailleurs. Comme lors de la Coupe du Monde U17 au Chili avec un contre extraordinaire ou plus récemment avec le PSV en Youth League face au Bayern Munich via une reprise de volée sensationnelle suite à un corner. Le PSV le laisse grandir tranquillement dans son équipe espoir mais a déjà prolongé son contrat cet été. Une bonne idée pour les Néerlandais car Arsenal, l'AC Milan et quelques autres grands clubs européens étaient déjà sur le coup. Rester au PSV semble de toute façon l'option idéale : les Lampistes sont réputés pour donner une chance aux jeunes talents. En 2017, il espère à nouveau impressionner avec des buts de classe mondiale, mais chez les grands cette fois.

Kim Mestdagh (basket)

Kim Mestdagh avec les Belgian Cats.

Kim Mestdagh avec les Belgian Cats. © BELGA

Nous vous avions déjà parlé ici d'Emma Meesseman il y a quelques années avant qu'elle ne rejoigne la WNBA et n'étincelle lors du All Star Game. Meesseman doit être le fer de lance des Belgian Cats l'été prochain lors de l'EURO en République tchèque. Mais la Flamande ne pourra rien faire seule et puisque la présence de la légende vivante Ann Wauters n'est pas encore certaine, les regards se tournent vers la shooting guard Kim Mestdagh (26 ans), l'une des filles du sélectionneur national Phillip Mestdagh. Kim a été formée à la Colorado State University et évolue maintenant depuis deux saisons à Charleville, en France. Sa principale force est sa capacité à marquer à distance, un parfait complément au danger sous l'anneau que constitue Meesseman.

Retin Obasohan (basket)

Retin Obasohan avec les Belgian Lions.

Retin Obasohan avec les Belgian Lions. © BELGA

Les Belgian Lions ont également un EURO à disputer cet été. Pour la quatrième fois d'affilée. Et avec une nouvelle charge de talent à disposition. L'une de ces nouvelles pépites est Retin Obasohan, un meneur de jeu athlétique de 23 ans qui, après plusieurs années de collège aux Etats-Unis, fait désormais fureur à Avellino, en Italie. Il doit former un combo dynamique et spectaculaire avec Sam Van Rossom.

Thomas Detry (golf)

Thomas Detry veut se mettre en vue sur le circuit européen.

Thomas Detry veut se mettre en vue sur le circuit européen. © BELGA

Le Bruxellois de 23 ans fête cette saison ses grands débuts sur l'European PGA Tour, où la Belgique compte désormais trois représentants avec Nicolas Colsaerts et Thomas Pieters. Pour son premier tournoi début décembre, l'Alfred Dunhill Championship en Afrique du Sud, Detry a terminé sur le podium : une superbe prestation qui augure le meilleur. L'an dernier au Challenge Tour, le Bruxellois a déjà fait les gros titres de la presse en réalisant un score jamais vu : 29 sous le par. Detry n'est pas un long frappeur comme Colsaerts et Pieters, mais un talent technique et polyvalent qui, s'il est en forme, peut prétendre à la victoire dès cette première année.

Tessa Wullaert (footbal)

Tessa Wullaert avec les Red Flames.

Tessa Wullaert avec les Red Flames.

En juillet, les Red Flames disputeront l'EURO aux Pays-Bas. Le sélectionneur national Ives Serneels compte en grande partie sur Tessa Wullaert pour y faire bonne figure. A seulement 23 ans, la numéro 10 ouestflandrienne possède déjà un cv impressionnant : elle a joué en Belgique aussi bien pour Anderlecht que pour le Standard, a été meilleur buteuse et Joueuse de l'année en BeNeLeague et a atteint la saison dernière la finale de la Champions League avec Wolfsburg.

Rattrapage : Tiesj Benoot (cyclisme)

Tiesj Benoot en stage de préparation à Majorque.

Tiesj Benoot en stage de préparation à Majorque. © BELGA

Il figurait déjà dans notre liste l'année dernière mais les blessures et la malchance s'en sont mêlés. Est-ce pour cette année ? Le Gantois de 22 ans est passé professionnel il y a deux ans déjà, signant d'emblée une belle cinquième place au Tour des Flandres. Grâce à ses interviews pleines d'authenticité, il est rapidement devenu l'un des favoris du public. Récemment prolongé par Lotto Soudal, il doit devenir, aux côtés d'André Greipel, Tim Wellens et Thomas De Gendt, l'un des fers de lance de l'équipe. Dans les classiques printanières mais aussi, pour la première fois, au Tour de France.

Nos partenaires