Hazard a insulté Leekens !

Source: Sportmagazine

Exclusif ! Georges Leekens n'a pas tout dit sur "l'affaire Hazard". La cassure entre notre sélectionneur et l'un de ses plus beaux joyaux dépasse largement le simple Burgergate, des insultes ont été proférées par Eden Hazard. Explications.

Hazard a insulté Leekens !

© BELGA

Deux sources faisant partie de l'entourage immédiat des Diables (deux personnes qui vivent au quotidien avec les joueurs et qui nous ont fait promettre de respecter leur anonymat) nous ont fourni des témoignages aussi crédibles qu'éloquents sur les véritables raisons de la sanction infligée à Eden Hazard.

Voici donc comment, d'après leurs dires, on peut reconstruire la sortie d'Eden Hazard lors du match Belgique-Turquie et pourquoi il a effectivement reçu trois matches de suspension.

1. Le Burgergate
En sortant du terrain au moment de son remplacement, Hazard est passé comme un avion à côté de Leekens, s'est engouffré dans les vestiaires où, après une douche sommaire, il est sorti voir ses proches et dévorer un hamburger: c'est l'épisode du Burgergate.

2. Le staff lit sur les lèvres
En réintégrant le vestiaire, une fois sa soif de réconfort et sa petite faim rassasiées, Hazard se fait coincer et doit rendre des comptes, mais pas à ses coéquipiers... En effet, un membre du staff élargi des Diables a pu lire sur les lèvres de Hazard des insultes qu'il aurait prononcées au moment de sortir du terrain. Et ce d'après les images TV! On croit rêver: les Diables sont suivis de tellement près qu'on lit sur leurs lèvres! Va-t-on bientôt être renseignés sur leurs rêves les plus secrets? Bref, il se fait que le staff des Diables est suffisamment ferré en lecture labiale pour être interpelé par ce qu'Eden aurait dit (entre lui et lui-même) immédiatement après son remplacement. Il s'agit d'insultes. On nous les a rapportées mais on ne les reproduira pas ici parce que -journalistiquement- la lecture labiale par personne interposée ne constitue pas, pour nous en tout cas, une source fiable. Si on était léger dans notre récolte d'informations, on pourrait par contre présenter les choses comme si l'affaire Hazard devenait une affaire Anelka bis. Non merci...

3. Eden avoue
Par contre, coincé dans le vestiaire, Hazard a admis avoir bien proféré les insultes qu'on lui répétait. Et quand on lui a demandé à qui elles s'adressaient, il a reconnu qu'elles avaient deux cibles: Leekens et Wilmots!

4. Leekens n'a pas tout dit En conclusion, des semaines après le match, l'intermède fast-food et l'interrogatoire, Hazard est suspendu pour trois rencontres! Il est bien établi d'après nos informations que l'épisode des insultes joue un rôle dans l'ampleur de la suspension. Or, à aucun moment, le staff des Diables Rouges n'a publiquement mentionné les insultes et la confession de Hazard.

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré au clash entre Eden Hazard et Georges Leekens dans votre Sport/Foot Magazine de cette semaine.

Pierre Bilic, avec John Baete et Peter T'Kind, Sport/Foot Magazine

Les derniers articles en un clin d'oeil




Nos partenaires