Zoom sur la sélection de Martinez

30/05/17 à 14:36 - Mise à jour à 15:28

Source: Belga

Pourquoi avoir sélectionné ces joueurs-là en particulier ? Explication de Roberto Martinez.

Zoom sur la sélection de Martinez

Radja Nainggolan © BELGA

"Sélectionné lui-même par ses performances"

Vincent Kompany est de retour dans la sélection des Diables Rouges un an et demi après sa dernière apparition. "Il s'est sélectionné lui-même par ses performances. Il a joué les huit dernières rencontres de son équipe à un niveau impressionnant. Il a même réussi deux séries de trois rencontres en une semaine. Son retour est spectaculaire", s'est réjoui Martinez.

"C'est quelqu'un de très important dans l'équipe. C'est un leader, il sait comment gagner. Il aide les jeunes et est toujours derrière l'équipe."

Néanmoins, Kompany ne retrouvera pas automatiquement le brassard de capitaine, a déjà annoncé Martinez. "Eden Hazard a commencé la campagne comme capitaine. Il le restera, je ne vois pas de raison de changer. J'ai cinq à six capitaines dans l'équipe. Vincent est l'un d'entre eux."

Nainggolan pas sanctionné

Radja Nainggolan n'a pas été sanctionné suite à son alcootest positif après Belgique-Grèce. Le joueur de l'AS Rome figure bien dans la sélection annoncée mardi par Roberto Martinez en vue des rencontres face à la République tchèque et en Estonie.

"Après l'incident, la fédération a mené une enquête et il est apparu qu'il n'avait pas commis de faute", a déclaré Martinez. "Nainggolan a effectué de très bonnes prestations avec la Roma en fin de saison et mérite sa sélection. Il n'a rien fait qui justifie une non-sélection. Nous prenons au sérieux ce genre d'événements, car nos joueurs sont les ambassadeurs de notre football. Les règles pour les joueurs sont claires, et elles valent également pendant leur temps libre. Par sécurité, je les rappellerai encore une fois."

Witsel "évolue à un bon niveau" en Chine

Son départ en Chine n'a pas eu de conséquence pour Axel Witsel, toujours bien présent dans l'effectif de Roberto Martinez. "Il évolue à un bon niveau en Chine. Son rôle a changé. Il joue plus haut sur le terrain, il est le joueur-clé de son équipe. Lui et Laurent Ciman sont dans une situation intéressante, ils sont en plein milieu de la saison. Ils ne joueront pas le match contre la République tchèque car ils ont encore une rencontre de championnat durant le week-end", a précisé Martinez.

Fellaini et les autres

Le sélectionneur national a également confié avoir été "impressionné par la mentalité" affichée par Marouane Fellaini en finale de l'Europa League.

Dans l'entrejeu, hormis Mousa Dembélé, opéré au pied gauche, le principal absent est Steven Defour, dont la fin de saison a été perturbée par une blessure à l'aine. "Il n'a pas de chance car les autres joueurs évoluant à la même place que lui ont joué plus de minutes."

Quant à Sven Kums, cité à Anderlecht après une année mitigée à l'Udinese, Martinez déclare: "Revenir en Belgique pour jouer un rôle important peut être une bonne idée. Comme pour Dennis Praet (Sampdoria), l'important c'est de pouvoir obtenir du temps de jeu."

En défense, on note également la présence de Thomas Vermaelen, pourtant peu utilisé avec l'AS Rome, et de Dedryck Boyata, préféré à Jason Denayer. "Vermaelen est là pour son comportement et ses performances avec l'équipe nationale ainsi que pour son expérience et sa capacité à jouer dans la défense à trois", a justifié Martinez. "Boyata est devenu très important dans son club. Nous suivons aussi Denayer, mais Boyata vit un bon moment."

Nos partenaires