Wimbledon - Van Uytvanck, qui défie Muguruza : "Elle a le même charisme que Serena"

05/07/18 à 00:04 - Mise à jour à 00:06

Source: Belga

(Belga) Alison Van Uytvanck (WTA 47) va tenter ce jeudi de se hisser pour la première fois au troisième tour à Wimbledon. Sur le Show Court 2, en cinquième match, la Grimbergeoise, 24 ans, va tenter de signer le plus bel exploit de sa carrière contre Garbine Muguruza (WTA 3), 24 ans, qui n'est autre que la tenante du trophée sur le gazon londonien.

"C'est sympa de pouvoir jouer sur un grand court. Le plus grand terrain que j'avais foulé jusqu'à présent à Wimbledon, c'était le 12, lors de mon match contre Cibulkova (NdlR : en 2014). En Australie, j'avais déjà pu jouer dans la Rod Laver Arena, même si je préfère oublier de cette expérience", sourit-elle, alors qu'elle avait perdu 6-0, 6-0 contre Victoria Azarenka au premier tour en 2016. "J'aime bien jouer sur gazon et Wimbledon est mon tournoi favori. Je pense que ce devrait être un chouette match pour moi et je vais essayer de bien gérer l'événement. De toute façon, c'est elle qui aura toute la pression sur les épaules." Alison Van Uytvanck et Garbine Muguruza ne se sont rencontrées qu'une seule fois sur le circuit jusqu'à présent. C'était au tournoi WTA de Florianopolis en 2014 et l'Espagnole avait souffert pour s'imposer 6-2, 6-7 (1/7), 6-3. Elle a d'ailleurs dit de la Belge, après sa victoire au premier tour mardi contre la Britannique Naomi Broady (WTA 138), qu'elle était "très talentueuse", a "un bon service, de très beaux coups" et "joue bien sur gazon." C'est dire qu'elle se méfie. "C'est très gentil de sa part", poursuivit-elle, "mais ce sera un match très difficile. Elle a de tellement bonnes frappes. J'ai pu le constater lorsque je m'étais entraînée avec elle à Roland Garros. Elle est imposante. Pour moi, elle a le même charisme que Serena. Je vais tâcher de bien varier mes coups pour la sortir de sa zone de confort. Je me suis bien accrochée contre les dernières joueuses du Top 10 que j'ai rencontrées, comme Wozniacki à Rome et Kasatkina à Eastbourne. J'ai fait des bons trucs, mais ce sont encore elles qui gagnent. Elles ont un peu plus d'expérience dans les moments importants. J'espère que je réussirai à faire la même chose contre Muguruza." (Belga)

Nos partenaires