Wimbledon - Simon Goffin est à Wimbledon: "David sera à 100% pour la tournée américaine sur dur"

02/07/17 à 18:42 - Mise à jour à 18:44

Source: Belga

(Belga) Il n'y aura qu'un Goffin cette année à Wimbledon. Il ne s'agira pas de David (ATP 13), forfait suite à sa vilaine chute à Roland Garros, mais bien de son frère, Simon. L'aîné de la famille, 29 ans, est présent à Londres en tant que coach de la Russe Anastasia Pavlyuchenkova (WTA 17), qui affrontera au premier tour l'Australienne Arina Rodionova (WTA 166), issue des qualifications.

"Ce sont des choses qui arrivent. Les blessures font partie de la carrière d'un sportif de haut niveau", a confié Simon Goffin. "Il faut savoir gérer ce genre de contretemps. Cela ne sert à rien de se brusquer pour revenir trop vite parce qu'il y a Wimbledon et qu'on ne figure pas à 100%. David a fait le bon choix en décidant de ne pas jouer. À son niveau, cela ne vaut pas la peine de rentrer dans un tournoi si on n'est pas bien préparé et en pleine possession de ses moyens. Je l'ai souvent au téléphone ou en s'envoie des messages et je sais que sa revalidation se passe bien. Il a recommencé doucement à jouer au tennis il y a deux, trois jours à Monaco et il prend le temps de bien se remettre sur pied. Sa carrière, après tout, j'espère pour lui, est encore longue." Simon Goffin avoue qu'il a eu peur pour David lorsqu'il l'a vu se prendre les pieds dans la bâche du court Suzanne Lenglen à la fin du premier set de son troisième tour contre l'Argentin Horacio Zeballos (ATP 49). Sa cheville droite s'était méchamment retournée, mais les dégâts, heureusement, furent limités. "Dans son malheur, il s'en est bien sorti. Quand on le voit passer au-dessus, on pense vraiment au pire. Je me suis dit, cela peut être une fracture. Il peut en avoir pour plusieurs mois. On a attendu quelques jours que la cheville dégonfle et ensuite il m'a dit que c'était moins grave que prévu et qu'il en aurait pour deux à trois semaines d'immobilisation. Il a demandé une wild card pour le tournoi sur terre battue d'Umag. C'est dès lors plutôt bon signe. Cela signifie qu'il pense recommencer prochainement. Il lui faudra sans doute un peu de temps pour retrouver ses marques, mais pour la tournée américaine sur dur, il sera à 100%. Je ne me tracasse pas pour lui", a conclu Simon Goffin. (Belga)

Nos partenaires