Wimbledon - Pour Ruben Bemelmans, "affronter Medvedev, ce n'est pas mieux que Wawrinka"

04/07/17 à 20:29 - Mise à jour à 20:31

Source: Belga

(Belga) Ruben Bemelmans (ATP 124) va tenter de se qualifier pour la deuxième fois de sa carrière pour le troisième tour d'une levée du Grand Chelem, mercredi à Wimbledon. Le Limbourgeois, 29 ans, issu des qualifications et vainqueur du vétéran Tommy Haas (ATP 258) au premier tour affrontera en deuxième match sur le court n°16 le jeune Russe Daniil Medvedev (ATP 49), 21 ans, tombeur de Stan Wawrinka (ATP 5).

"Affronter Medvedev, ce n'est pas mieux que Wawrinka", estime cependant Ruben Bemelmans. "Parce qu'il a gagné ! Il est jeune et il est déjà dans le top 50. Il joue remarquablement bien, surtout ici sur gazon, avec ses frappes à plat qui fusent. Cela sera un match très difficile. Je vais devoir produire le même niveau que contre Haas. Je vais devoir faire en sorte de dicter les échanges et de contrôler les points. Si on laisse jouer l'adversaire, et qui plus est sur gazon, c'est fini". Ruben Bemelmans s'est préparé sagement pour ce duel contre Daniil Medvedev, qu'il n'a encore jamais rencontré sur le circuit ATP. Entre l'heure du midi, mardi, il a peaufiné ses gammes sur les courts d'entraînement d'Aorangi Park, le complexe qui jouxte le All England Club, en compagnie d'un autre Russe qui monte à l'ATP, Karen Khachanov (ATP 34), 21 ans également. "Cela fait longtemps que je n'ai plus aussi bien joué dans un tournoi du Grand Chelem. Il le faut d'ailleurs, car tous les meilleurs joueurs du monde sont présents. Cela me donne l'eau à la bouche", poursuivait Bemelmans. "Je sais que ce ne sera pas évident, mais pourquoi ne pas viser plus haut ? Les sensations sont bonnes. Je vais encore regarder quelques vidéos sur You Tube pour trouver l'une ou l'autre faiblesse. Je devrai entamer le match avec une grosse intensité, mais je suis encore frais et prêt à y aller à fond." (Belga)

Nos partenaires