Wimbledon - Le duel entre Ruben Bemelmans et John Isner arrêté par la pluie dans le 5e set et reporté

04/07/18 à 22:17 - Mise à jour à 22:19

Source: Belga

(Belga) Le duel intense entre Ruben Bemelmans (ATP 104) et l'Américain John Isner (ATP 10/N.9) a été arrêté par la pluie et reporté à jeudi, ont annoncé les organisateurs. Cette rencontre du deuxième tour des Internationaux de Grande-Bretabne à Wimbledon, en était à son 5e set avec au marquoir 4 à 3 pour Ruben Bemelmans et 30-0 pour John Isner au service.

A 1-6, 4-6, 7-6 (8/6), 7-6 (7/3), 4-3 (0-30), les deux joueurs se trouvaient déjà sur le court depuis 3 heures et 23 minutes lorsque la pluie sur Londres est venue interrompre les débats. John Isner, 32 ans, 2m08, avait déjà catapulté 57 aces et n'avait concédé aucune balle de break sur son jeu de service, mais le Limbourgeois tenait héroïquement le choc. Ruben Bemelmans, 31 ans, avait du concéder les deux premières manches (1-6, 4-6), mais, appliqué et concentré, il n'a jamais renoncé. Le troisième set, accroché, a vu le Belge tenir son engagement jusqu'au jeu décisif. Mené 4-0, le Limbourgeois a écarté une balle de match avant de totalement inverser la tendance (8 points à 6), forçant Isner à disputer un 4e set. Les deux joueurs ont ensuite tenu leur service jusqu'à un nouveau jeu décisif. Bemelmans, auteur d'un jeu parfait avec notamment un incroyable passing en bout de course en coup droit, égalisait à deux sets partout alors qu'Isner, énervé par l'usage du 'hawk-eye' qu'il a jugé défectueux, avait quelque peu perdu son sang-froid. La pluie s'en est mêlée et la partie s'est arrêtée à 4-3 pour Bemelmans et 30-0 pour Isner sur son service. Le vainqueur défiera au troisième tour le Moldave Radu Albot (ATP 98) et tentera de se qualifier pour les huitièmes de finale. Deux autres rencontres concernant des Belges, dans le double dames au premier tour, ont aussi du être arrêtées et reportées. Associée à la Néerlandaise Bibiane Schoofs, Ysaline Bonaventure menait 4 à 3 (30-30) après 27 minutes dans le premier set face à la Taïwainase Hao-Ching Chan et la Chinoise Zhaoxuan Yang (N.7). Une autre duo Belgo-Néerlandais, Elise Mertens-Demi Schuurs (N.8), en était lui à 4 partout (15-40) après 32 minutes dans la première manche face à la Roumaine Sorana Cirstea et l'Espagnole Sara Sorribes Tormo. (Belga)

Nos partenaires