Wimbledon - Flipkens: "Je n'ai rien à perdre contre Kerber"

05/07/17 à 22:29 - Mise à jour à 22:31

Source: Belga

(Belga) Kirsten Flipkens (WTA 88) va tenter de créer l'exploit, ce jeudi au deuxième tour à Wimbledon, contre Angelique Kerber (WTA 1). La petite Campinoise, 31 ans, aura les honneurs du court n°1 pour tenter de faire trébucher l'Allemande, 29 ans, finaliste l'an dernier contre Serena Williams (WTA 4), et qui l'a battue en 2014 à Londres lors de leur unique précédente confrontation en Grand Chelem.

"C'est un petit miracle que je sois là, vu mes soucis à l'épaule, mais je vais évidemment tout faire pour essayer de gagner", a-t-elle expliqué. "Je n'ai pas eu la préparation idéale, mais je suis très heureuse d'être au deuxième tour et d'avoir l'opportunité de jouer contre la n°1 mondiale. C'est surtout au service que je suis gênée. Je ne peux servir qu'à 80%, mais d'un autre côté, cela me permet d'avoir un bon pourcentage de premières balles, ce qui est aussi important sur gazon. Maintenant, je sais qu'il en faudra plus et que je devrai hausser mon niveau si je veux avoir une chance". Kirsten Flipkens a préparé son match contre Angelique Kerber en disputant son premier tour du double dames mercredi aux côtés de l'Indienne Sania Mirza. Têtes de série n°13 du tableau, les deux se sont imposées 6-4, 6-3 contre la Japonaise Naomi Osaka et la Chinoise Shuai Zhang. "Flipper", cela dit, sait que ce sera une autre paire de manches contre la gauchère de Brême d'origine polonaise, encore battue au premier tour à Roland Garros, mais qui a très souvent bien joué à Wimbledon. "Je sais à quoi m'attendre. Il y a trois ans, j'avais disputé un très bon match contre elle ici (NdlR : elle s'était inclinée 3-6, 6-3, 6-2). Je vais jouer mon jeu, l'attaquer, car si je reste deux mètres derrière ma ligne de fond et que je pousse la balle, je vais perdre facilement. On verra si j'y parviendrai. De toute façon, je n'ai rien à perdre. C'est elle qui a la pression. Elle est la n°1 mondiale et elle doit défendre les points de sa finale. Je suis en tout cas ravie de pouvoir rejouer sur un grand court et je vais essayer de m'éclater", conclut-elle. (Belga)

Nos partenaires