Wilmots évoque les fuites sur ses compositions d'équipe à la presse durant l'Euro 2016

24/04/18 à 09:59 - Mise à jour à 26/04/18 à 09:11

Source: Belga

Dans une interview à la chaîne de télévision française beIN Sports l'ancien sélectionneur des Diables Rouges Marc Wilmots a évoqué ceux-ci et le problème des révélations de ses compositions d'équipe à la presse pendant l'Euro 2016 en France.

Wilmots évoque les fuites sur ses compositions d'équipe à la presse durant l'Euro 2016

Marc Wilmots © BELGA

Thibaut Courtois avait mis en cause les choix tactiques de Wilmots pendant l'Euro en France après les défaites contre l'Italie (2-0), en phase de groupes, et contre le Pays de Galles, en quarts de finale.

Evoquant les critiques de Thibaut Courtois pendant l'Euro, l'ex-mentor des Diables a précisé. "Thibaut est revenu sur ses paroles par après. Il y a un moment d'émotion et de frustration quand on veut gagner. Je n'ai pas de problème avec cela. J'ai un problème quand je fais ma théorie, ma sélection à 18h00, et qu'à 18h15 elle est sur tous les réseaux. Cela veut dire qu'un joueur a vendu la sélection. Et ça c'est grave. Vis à vis de la patrie. Plusieurs journalistes français ont dit qu'ils avaient la preuve, eux, que c'est le papa Courtois qui fait cela. Cela veut dire que ton pays tu ne le respectes pas à ce moment-là. (...) C'est dommage. Moi, je dois attendre une heure avant le match pour avoir la composition adverse. L'adversaire lui peut tout préparer. Ce n'était jamais arrivé pendant la Coupe du monde au Brésil."

Mondial 2018 en Russie

Sur ses souhaits pour les Diables Rouges lors du prochain Mondial en Russie: "Je ne souhaite qu'une chose qu'on réussisse et que la Belgique arrive dans le dernier carré. Quand a fait deux quarts de finale, on a la qualité pour arriver. Mais la qualité ce n'est pas assez, il va falloir une équipe. Il va falloir un peu de réussite, dans les blessures et dans les matchs. Pour moi, on a eu beaucoup de malchance à l'Euro au niveau des blessures. J'espère qu'il n'y en aura plus et qu'ils pourront aller le plus loin possible."

Wilmots ne pense pas que la Russie sera l'ultime occasion pour cette équipe de s'illustrer. "Cette génération (de Diables) a encore quatre cinq bonnes années. Cela dépend de l'envie."

Sur son héritage laissé après son passage à la tête de l'équipe nationale: "Ce qu'on a vécu pendant sept ans, trois comme adjoint, quatre comme coach principal c'était magique. On a créé une famille. C'était ma famille."

A propos de Roberto Martinez, son successeur à la tête des Diables Rouges: "Je trouve qu'il fait un bon travail. Donc ce serait normal de l'avoir déjà prolongé. La question est de savoir si lui veut prolonger."

"Je n'ai rien contre les étrangers, ils peuvent apporter une autre touche. Si j'avais été président de la fédération, j'aurais pris un Belge parce qu'il y avait eu un rassemblement national autour de cette équipe. Il y avait assez de qualité parmi les entraîneurs en Belgique pour choisir un Belge."

Sur un retour éventuel à la tête des Diables: "Pour moi, c'est terminé. J'ai donné."

En réaction aux propos le mettant en cause, Thierry Courtois, le père de Thibaut, s'est exprimé auprès du Het Nieuwsblad. Il les a qualifiés de "n'importe quoi".

"C'est une accusation très sérieuse et je sais qu'il la fait circuler. Je ne comprends pas. J'ai été moi-même un athlète de haut niveau, entraîneur et directeur technique. Si vous travaillez ensemble pour un objectif, il ne peut y avoir aucune fuite. C'est donc un non-sens. C'est n'importe quoi. S'il dit qu'il a des preuves, qu'il les présente."

Nos partenaires