Waasland-Beveren remercie Sven Vermant après la défaite (8-0) à Zulte Waregem

09/05/18 à 09:33 - Mise à jour à 09:35

Source: Belga

(Belga) Waasland-Beveren a décidé de se séparer, avec effet immédiat, de son entraîneur Sven Vermant au lendemain de la raclée (8-0) encaissée à Zulte Waregem mardi lors de la 8e journée des playoffs 2 dans le groupe A de la Jupiler Pro League, a annoncé mercredi le club waeslandien.

Il reste encore deux rencontres à disputer - au Lierse vendredi et contre Courtrai une semaine plus tard, le 18 mai - et Waasland-Beveren est dernier du groupe avec 5 points. Zulte Waregem a lui profité de cette victoire mardi en se qualifiant pour la finale des playoffs 2. "Le Conseil d'administration de Waasland-Beveren a décidé de ne plus continuer avec Sven Vermant", explique le communiqué du club waeslandien. "Après l'échec collectif d'hier soir au stade Arc-en-Ciel, des mesures doivent être prises. Lorsqu'une équipe perd, ce n'est pas seulement la faute de l'entraîneur, mais c'est aussi la responsabilité du reste du staff, des joueurs et de la direction. Chacun d'entre eux doit évaluer ce qui ne va pas, en tirer les conclusions et s'adapter. La direction est consciente que le club a besoin d'une profonde évaluation en interne. Cette évaluation se fera dans les jours et les semaines à venir. Le club se laisse le temps de prendre les bonnes décisions pour l'avenir." Sven Vermant, 45 ans, était arrivé en janvier, mais son bilan de 7 points sur 39 n'était pas des plus réjouissants, ce qui a suscité l'ire des supporters flandriens. Il avait pris le relais de Philippe Clément parti à Genk. Sven Vermant, ancien Diable Rouge, milieu de terrain de Bruges, Malines et Schalke 04, en était à sa première expérience comme entraîneur principal après avoir entraîné l'équipe B du Club Bruges. Waasland-Beveren, 12e de la phase régulière avec 35 points, occupe la dernière place du groupe A des playoffs 2 avec 5 points. "Entre-temps, la direction sportive travaille dur dans l'optique de la prochaine saison", précise encore Waasland-Beveren. "Des renforts sont attendus et vous en saurez plus dans les prochaines heures." (Belga)

Nos partenaires