Waasland-Beveren conteste son amende de 25.000 euros devant la CBAS

27/03/18 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Belga

Waasland-Beveren va contester son amende de 25.000 euros devant la Cour belge d'arbitrage pour le sport (CBAS), a indiqué Martijn De Jonghe, le porte-parole du club, mardi à l'agence Belga.

Waasland-Beveren conteste son amende de 25.000 euros devant la CBAS

Waasland-Beveren avait été sanctionné par la Pro League pour les incidents lors du derby face à Lokeren (1-1) du 16 décembre 2017. © BELGA

Waasland-Beveren avait été sanctionné par la Pro League pour les incidents lors du derby face à Lokeren (1-1) du 16 décembre 2017. Au cours de la première période du 'Wasico', l'arbitre Bram Van Driessche avait été bombardé de briquets et de gobelets de bières, qui ont forcé le speaker à demander une première fois que cela s'arrête. Tout de suite après la pause, le milieu de Lokeren Julian Michel, qui évoluait encore à Waasland-Beveren la saison dernière, avait également été visé par des briquets et des gobelets. Des fumigènes avaient en outre été allumés dans la section des visiteurs. Van Driessche a alors décidé de suspendre la rencontre pendant dix minutes.

Waasland-Beveren avait déjà payé 2.500 euros à l'Union belge, mais le club a ensuite écopée d'une amende dix fois plus salée de la part de la Pro League. C'est cette dernière amende que Waasland-Beveren va contester devant la CBAS.

"Le même jour, Anderlecht avait aussi été condamné à payer 25.000 euros (pour des fumigènes à Saint-Trond, ndlr). Cela pour des faits beaucoup plus graves", déclare Martijn De Jonghe. "Dans notre dossier, il n'est question que de cinq ou six gobelets lancés sur le terrain. L'amende de 25.000 euros n'est pas proportionnelle. En outre, l'arbitre n'a pas correctement suivi la procédure concernant l'arrêt temporaire du match. Il n'a pas appelé les capitaines des deux équipes ensemble".

La CBAS se penchera sur le cas de Waasland-Beveren le lundi 16 avril (16h00).

Nos partenaires