Vuelta - Le jeune Italien Valerio Conti remporte sur la Vuelta sa première étape d'un grand tour

02/09/16 à 18:00 - Mise à jour à 18:00

Source: Belga

(Belga) Valerio Conti (Lampre-Merida), 23 ans, a remporté vendredi la 13e étape de la Vuelta, franchissant en solitaire la ligne d'arrivée. Cette étape, la plus longue du Tour d'Espagne 2016, reliait Bilbao à Urdax, sur 213,4 km. Danilo Wyss, Sergey Lagutin, Michael Gogl et Vegard Stake Laengen, ont franchi le finish ensuite, avec Yves Lampaert qui termine 6e et premier Belge. Un autre Belge, Jelle Wallays, se classe aussi dans le top 10 (8e).

Après une première attaque de Silvan Dillier (BMC), Tiago Machado (Katusha) et Romain Sicard (Direct Energie), qui s'étaient détachés du peloton après une dizaine de kilomètres environ, un groupe de 12 coureurs a pris la poudre d'escampette aux alentours des 20 bornes. Cette échappée, comptant notamment les Belges Jelle Wallays (Lotto Soudal) et Yves Lampaert (Etixx - Quick Step), aux côtés de Michael Gogl (Tinkoff), Danilo Wyss (BMC), Gatis Smukulis (Astana), Tom Stamsnijder (Giant - Alpecin), Sergey Lagutin (Katusha), Vegard Stake Laengen (IAM Cycling), Valerio Conti (Lampre - Merida), Stéphane Rossetto (Cofidis), Cesare Benedetti (Bora-Argon18) et Romain Cardis (Direct Energie), a tenu une grande partie de la course de manière compacte. Au moment de l'ascension de l'Alto de Agiña, un col de 3e catégorie, ce groupe comptait plus de 20 minutes d'avance sur le peloton, au sein duquel Movistar réglait la cadence tout en laissant faire les échappés, le maillot rouge de Quintana ne s'en retrouvant pas menacé. Dans les 30 derniers kilomètres, le groupe de 12 coureurs a été agité et finalement morcelé par les attaques, Wallays et Gogl tentant leur chance avant que Valerio Conti ne se détache pour filer, seul, vers la victoire. L'Italien de 23 ans, qui prend part à son 4e grand tour après avoir notamment terminé 27e du Giro cette saison, empoche sa toute première victoire de l'année. (Belga)

Nos partenaires