Vital Heynen quitte les Red Dragons, la fédération belge regrette mais comprend

07/02/18 à 16:30 - Mise à jour à 16:31

Source: Belga

(Belga) La fédération belge de volley aurait bien voulu pouvoir retenir Vital Heynen, mais le Limbourgeois, 48 ans, n'a pas réfléchi longtemps avant d'accepter la proposition de la Pologne, championne du monde en titre.

"Nous aurions bien voulu le garder, mais nous comprenons bien qu'il choisisse un pays à très forte tradition de volley comme la Pologne", a commenté la fédération belge de volley à l'annonce du départ de son sélectionneur mercredi. "Ce n'est pas vraiment une surprise non plus. L'an dernier, la Pologne l'avait déjà contacté. Il était venu chez nous et nous espérions pouvoir le garder jusqu'aux Jeux Olympiques de 2020 comme son contrat le précisait. Mais il est logique qu'il tente sa chance à la tête d'une des meilleures équipes du monde. C'est très tentant pour un coach." Les Red Dragons doivent se trouver un nouveau coach, assez rapidement, dans la perspective du championnat du monde du 10 au 30 septembre en Italie et en Bulgarie. "Nous n'avons pas encore pris de contacts avec d'éventuels candidats. Nous allons le faire et communiquerons en temps voulu. Nous ne pensons pas que le départ de Vital Heynen aura un gros impact sur le rendement des Red Dragons. L'important est que maintenant les choses sont claires." (Belga)

Nos partenaires