" Vanhaezebrouck a le profil pour travailler à Anderlecht "

12/05/16 à 12:33 - Mise à jour à 13:39

Source: Sportmagazine

Probablement le transfert le plus commenté du mercato hivernal belge, Mbark Boussoufa a retrouvé les terrains à Gand. Il s'est confié à Sport/Foot Magazine. Extrait.

" Vanhaezebrouck a le profil pour travailler à Anderlecht "

Mbark le Buffalo. © BELGAIMAGE

Tu as senti que tu étais bien accueilli par tout le monde à Gand ? Par tes coéquipiers ? Par le public ? Par les supporters adverses ? Par la presse ? Par ton entraîneur ?...

BOUSSOUFA : L'entraîneur m'a directement dit ce qu'il attendait de moi. Avec mes coéquipiers aussi, ça s'est très bien passé. Avec les supporters, ça a été fantastique. Dès mon premier échauffement, ils se sont levés et ont commencé à scander mon nom. J'en ai eu la chair de poule. Ça s'est prolongé par mon but décisif dans la dernière minute contre Mouscron. Là, j'étais en extase, j'avais rarement ressenti un truc aussi fort. J'étais ailleurs, j'avais l'impression que c'était trop beau pour être réel. Maintenant, pour ce qui est des supporters adverses, ce n'est pas nouveau pour moi d'être sifflé, ce n'est pas nouveau qu'on me crie des trucs quand je reçois le ballon. On s'habitue. Quelque part, c'est bizarre parce que c'est typiquement belge. En Russie, je jouais avec Samuel Eto'o qui était quand même une star mondiale. Mais on ne s'en prenait jamais à lui. Enfin bon, on ne fait ça qu'aux joueurs dangereux. En espérant les déstabiliser.

Qu'est-ce qui rend Hein Vanhaezebrouck si spécial ? Ses compétences tactiques ? Son sens de l'organisation ?

BOUSSOUFA : Sa vision. L'équipe joue comme il a envie qu'elle joue, ses idées sont avec nous ! Pour lui, qu'on affronte Wolfsburg, Lyon ou Roulers, c'est idem pareil. Il ose, il est plein de culot. Son bluff me fait penser à celui des gens d'Amsterdam. C'est comme ça qu'on m'a éduqué : mettre la poitrine en avant, être fier, sûr de ses forces. Pour résumer : On est La Gantoise et on impose notre football. C'est rafraîchissant pour le football belge. Ici, il n'y a pas beaucoup d'entraîneurs qui osent. Et c'est parce que cette équipe ose qu'elle a fait des résultats pareils contre Lyon et Valence.

Vanhaezebrouck semble taillé pour entraîner Anderlecht, non ?

BOUSSOUFA : Anderlecht essaie toujours de produire du football champagne, donc il a le profil pour travailler là-bas. Il a les compétences tactiques, il mise toujours sur les points forts de son équipe, il est rusé. Mais bon, ce n'est pas à l'ordre du jour. Il est à Gand, il fait un boulot fantastique ici.

Par Pierre Danvoye et Frederic Van Heule

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Mbark Boussoufa dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos