Van Holsbeeck : " Je sais quand il est temps de se séparer d'un coach "

10/02/16 à 09:30 - Mise à jour à 09/02/16 à 17:25

Source: Sportmagazine

Le manager des Mauves, Herman Van Holsbeeck, met les choses au point.

Van Holsbeeck : " Je sais quand il est temps de se séparer d'un coach "

Herman Van Holsbeeck, le manager d'Anderlecht. © BELGA

" Lors de la reception de Nouvel An, j'ai rappelé aux différents collaborateurs du club que nous étions "Anderlecht" et qu'il fallait se serrer les coudes. Je suis habitué aux critiques. Sur la même semaine, on titrait un jour " Van Holsbeeck acculé " , le lendemain on racontait que Frutos devenait le nouvel homme fort, deux jours plus tard on me reprochait le contrat donné à Ezekiel et le vendredi, la presse critiquait l'arrivée de Djuricic. Ce n'est évidemment pas plaisant mais, d'un autre côté, il y a quelque chose d'excitant à faire taire les critiques ", assure le directeur général d'Anderlecht.

À propos de Besnik Hasi. " Le coach doit sentir tous les jours le soutien de la direction. Avec mon expérience, j'ai appris à saisir la complexité d'être entraîneur à Anderlecht. Et je crois savoir quand le temps est venu de se séparer d'un coach comme ce fut le cas avec John van den Brom. "

" A Anderlecht, c'est l'institution qui est au-dessus de tout. Je peux vous assurer que les joueurs n'ont pas le pouvoir. Certains, comme Youri Tielemans, Anthony Vanden Borre ou Matias Suarez ont une telle aura auprès des supporters que quoi qu'ils fassent, on leur pardonne beaucoup de choses. Mais nous, de notre côté, on se doit d'être objectifs.

Je suis un fan de Youri, qui est un talent exceptionnel, mais on doit anticiper le fait qu'il connaisse des hauts et des bas à son âge. On doit chercher en interne ce qu'il faut faire pour améliorer sa situation et savoir reconnaître quand ce n'est pas bon. En tant que dirigeant, tu dois prendre des décisions, tu ne peux pas être sentimental. "

Concernant la sortie médiatique de son président. " Je lui ai informé de la problématique à l'intérieur du groupe. Dans un passé pas si lointain, on a souvent pris les bonnes décisions au bon moment. On saura très vite si c'est le cas cette saison. "

Par Alain Eliasy et Thomas Bricmont

Retrouvez l'intégralité de l'article consacré à Anderlecht dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires