Van Brantegem dément les allégations du WS Bruxelles

25/05/16 à 08:50 - Mise à jour à 08:48

Source: Belga

Le gestionnaire des licences, Nils Van Brantegem, nie avoir tenu des propos racistes envers John Bico, le coach du White Star Bruxelles. C'est ce qu'a fait savoir l'Union belge de football (UBRSFA) mardi dans un communiqué de presse.

Van Brantegem dément les allégations du WS Bruxelles

Le gestionnaire des licences, Nils Van Brantegem. © BELGA

"L'URBSFA a pris connaissance des accusations formulées par le White Star Bruxelles à l'encontre du gestionnaire des licences, après que le CBAS ait refusé d'accorder la licence pro au club. Le gestionnaire des licences a formellement démenti avoir tenu des propos racistes", peut-on lire dans le communiqué.

"L'URBSFA profite de l'occasion pour réaffirmer sa détermination à assurer le respect de toutes les formes de diversité et sa volonté de lutter contre la discrimination. Les accusations du White Star Bruxelles ont donc été prises au sérieux".

Le Président du WSB, Charles Simar, a publié un communiqué émouvant mercredi dernier à l'encontre de l'Union belge de football. "Charles, que fais-tu avec ce grand black ? Vous n'aurez jamais la licence avec lui", aurait déclaré Van Brantegem le 2 mai dernier selon Simar. Lundi soir, le White Star a menacé l'UBRSFA et la Pro League d'engager des poursuites judiciaires si l'incident n'était pas pris en compte.

LIRE AUSSI : Le White Star Bruxelles menace d'attaquer pour des propos racistes

En savoir plus sur:

Nos partenaires