Valentino Rossi furieux sur Marquez et l'accuse de "détruire" leur sport

09/04/18 à 14:28 - Mise à jour à 14:29

Source: Belga

(Belga) Valentino Rossi (Yamaha) restait furieux sur l'attitude de Marc Marquez lors du Grand d'Argentine de MotoGP dimanche à de Rio Hondo, accusant l'Espagnol de "détruire" leur sport en roulant dangereusement sans aucun respect pour ses rivaux.

Marc Marquez (Honda) a écopé de trois pénalités lors de la course dominicale. Le quadruple champion du monde a fait d'abord demi-tour sur la grille de départ avant la procédure car sa moto avait calé, une manoeuvre interdite qui lui a valu un passage obligé par les stands. L'Espagnol a ensuite été pénalisé pour une poussette sur son compatriote Aleix Espargaro. Marc Marquez n'en est pas resté là, accrochant ensuite de façon peu cavalière Valentino Rossi à quatre tours de la fin, mettant à terre le célèbre numéro 46. Marquez, qui a terminé 5e sur la piste, a écopé d'une nouvelle pénalité, de 30 secondes, pour être classé 18e, sans prendre de points au championnat. Mais c'est tout le week-end qui a été chaud pour Marquez. "Un incident peut toujours arriver, à n'importe qui. Vous pouvez faire une erreur au freinage, vous pouvez toucher un autre gars. Cela peut arriver, c'est la course", a commenté Valentino Rossi, 19e du GP d'Argentine dimanche, cité par l'Agence Reuters. "Mais dès vendredi matin, Marquez a fait cela sur Vinales, sur Dovizioso et sur moi. Et dimanche, il a fait ça sur quatre pilotes." Valentino Rossi a expliqué en avoir parlé au directeur de course Mike Webb. "Ils doivent faire quelque chose. J'ai peur sur la piste quand il y a Marquez. J'ai eu peur aujourd'hui (dimanche) quand j'ai vu son nom sur l'écran. Je ne fais pas partie de la direction de course, c'est elle qui décide, mais comme ça, il est en train de détruire notre sport, parce que quand tu roules à 300km à l'heure sur la piste, tu dois avoir du respect pour tes rivaux", a estimé lItalien, neuf fois champion du monde, 39 ans. Après la course, l'Espagnol a voulu se rendre ensuite au stand de Rossi après la course pour s'excuser, mais s'est buté à une fin de non recevoir du clan italien. Dans un communiqué, Marquez a accepté sa pénalité pour avoir accroché Aleix Espargaro, mais estime que l'accrochage avec Rossi était fortuit en raison de l'état de la piste et non volontaire. "J'ai tout fait pour éviter le contact et dès qu'il est tombé, je me suis immédiatement excusé", s'est défendu Marquez. "C'était une course difficile. Bien sûr, j'ai fait des erreurs, je le reconnais. Mais d'autres incidents sont dûs à la direction de course sur la grille de départ ou aux conditions difficiles sur la piste. Mais une chose est sûre, je n'ai jamais dans ma carrière accroché volontairement un autre pilote." (Belga)

Nos partenaires