Vainqueur de Lokeren (2-1), Charleroi réintègre le top 6

20/11/16 à 22:33 - Mise à jour à 22:32

Source: Belga

Soutenu par un stade plein (12.762 spectateurs), Charleroi a battu Lokeren 2-1 lors du match de clôture de la 15e journée de championnat de Jupiler Pro League.

Vainqueur de Lokeren (2-1), Charleroi réintègre le top 6

© BELGA

Marko Miric a ouvert la marque pour les Waeslandiens (20e), Mamadou Fall (23e) et David Pollet (39e) ont permis aux Zèbres de renouer avec la victoire après un partage et une défaite en déplacement. Au classement, après cette 7e victoire, une fois de plus avec un seul but d'écart, Charleroi passe de la 8e à la 5e place a égalité de points (27) avec Gand (3e) et Bruges (4e) et dépasse Anderlecht (6e, 25 points). Comme les trois équipes derrière lui, Lokeren a perdu et reste 13e (12 points).

Les Zèbres ont directement soufflé de l'air chaud dans la défense de Lokeren. Sotirios Ninis a eu deux fois l'occasion de tromper Copa mais le Grec n'a pas cadré une reprise plongeante de la tête (6e) et n'a pas assez appuyé un tir des 20 mètres (8e). En réaction, Mijat Maric (5e) et Kilian Overmeire (15e) ont commis des fautes qu'Erik Lambrechts n'a pas sifflées. Runar Kristinsson a dû se dire qu'il avait bien fait d'aligner Miric à la place de Tom De Sutter: à sa première tentative, le Serbe a trompé Nicolas Penneteau (20e, 0-1).

Ce but n'a pas cassé l'élan de Fall, qui a repris en glissant un centre de Clément Tainmont (23e, 1-1). Peu heureux à la conclusion, Ninis s'est révélé plus vif à la construction. A tel point, que Koen Persoons (25e) et Overmeire (29e) ont reçu un carton jaune pour des fautes sur lui. Charleroi dominait lorsque, d'une superbe tête décroisée, Pollet lui a donné l'avance (39e, 2-1).

La seconde période a débuté par un mouvement déclenché par Christophe Diandy et Tainmont que Damien Marcq a ponctué par un tir un rien à côté (47e). Par la suite, les Zèbres n'ont pas imprimé le même rythme et sans un arrêt réflexe de Penneteau (70e), Lokeren aurait égalisé par Bob Straetman à peine monté au jeu (68e). L'attaquant waeslandien a aussi distillé un bon centre au second poteau que Guus Hupperts n'a pas contrôlé (75e). Si elle a été moins secouée, la défense visiteuse a été heureuse de voir Maric bloquer in-extremis Fall, qui filait vers Copa (82e).

Nos partenaires