US Open: Sloane Stephens savait qu'elle devait "y aller franco" pour battre Venus Williams

08/09/17 à 08:53 - Mise à jour à 08:54

Source: Belga

(Belga) L'Américaine Sloane Stephens s'est qualifiée jeudi pour la finale de l'US Open, sa première finale en Grand Chelem, en venant à bout de sa compatriote Venus Williams 6-1, 0-6, 7-5. "Je savais qu'à un moment où un autre j'aurais la possibilité de faire la différence, et qu'à ce moment là, il me faudrait y aller franco et prendre mes chances", a commenté la joueuse classée au 83e rang mondial.

Privée de compétition pendant onze mois entre août 2016 et juillet dernier à cause d'une blessure au pied gauche, Stephens était 957e mondiale au moment de son retour fin juillet. "Quand j'ai commencé mon come-back, si on m'avait dit que je serai en finale de l'US Open, je ne l'aurais pas cru. Je ne sais pas quoi dire. J'ai juste travaillé dur", a-t-elle déclaré. "Pendant les demies de l'Open d'Australie (en janvier dernier), je venais de me faire opérer et j'avais un énorme plâtre, je ne pouvais pas marcher. Alors je me réveillais très tôt et je regardais les matches à la télé comme je le ferais pour tout autre tournoi du Grand Chelem." Jeudi, elle abordait une troisième demi-finale de suite, après celles de Toronto et Cincinnati. "Je suis rentrée sur le court avec la ferme conviction que je pouvais gagner le match. Les choses ne se sont pas bien passées au deuxième set, mais je n'ai pas laissé ça m'affecter. Je savais qu'à un moment où un autre j'aurais la possibilité de faire la différence, et qu'à ce moment là, il me faudrait y aller franco et prendre mes chances." Quatre Américaines ont disputé les demi-finales du tournoi féminin. "Cela en dit long sur le tennis américain et où on en est aujourd'hui. Je suis super fière et honorée de faire partie de ce groupe de quatre filles, et de ce qu'on a fait aujourd'hui." Stephens a privé son adversaire d'une cinquième finale à Flushing Meadows, quinze ans après la dernière. "C'était sans aucun doute un contraste de styles", a analysé l'aînée des Williams. "J'ai continué à être agressive et à faire ce qu'il fallait pour gagner. J'ai juste fait trop d'erreurs à la fin. Et dans le premier set, je ne jouais pas bien. J'ai puisé en moi pour trouver comment élever mon niveau de jeu. Mais elle a été très forte en défense. Elle m'a vue jouer beaucoup plus souvent que je ne l'ai vue jouer. A la fin, j'ai joué de manière agressive du mieux que je pouvais, mais elle a juste joué un peu mieux." (Belga)

Nos partenaires