Une victoire d'étape pour couronner la saison de Thomas De Gendt

17/08/16 à 12:39 - Mise à jour à 12:39

Source: Belga

(Belga) Après son éblouissante victoire sur les pentes du Mont Ventoux lors du dernier Tour de France, Thomas De Gendt (Lotto-Soudal) débutera le Tour d'Espagne avec des ambitions. "Ma saison est déjà réussie, c'est un avantage. Je vais viser, sans pression, une nouvelle victoire d'étape", a déclaré De Gendt, 29 ans.

"Ma victoire sur le Ventoux a considérablement attiré les regards", a débuté le Belge. "C'est là que vous ressentez la différence entre le Tour et le Giro. Après ma victoire sur le Stelvio en 2012, j'avais également profité d'un coup de projecteur mais rien de comparable avec ce qui s'est passé cet été." Le coureur de l'équipe Lotto-Soudal ne compte pas pour autant se reposer sur ses lauriers. "Je veux accrocher une victoire d'étape sur la Vuelta. C'est encore possible et cela rendrait ma saison exceptionnelle même si je dois admettre qu'elle est déjà réussie. Je peux aborder cette course sans stress." L'année dernière, De Gendt avait également tenté le doublé Tour-Vuelta mais avait abandonné lors de la 14e étape de la course à étapes espagnole. "Ma préparation n'avait pas été bonne. Je m'étais trop entraîné après le Tour. Cette année, j'ai couru une dizaine de critériums et ce n'est pas une mauvaise préparation. On roule pendant quelques heures à un tempo régulier sans pour autant s'épuiser." De Gendt ne s'attend pas à une surprise dans le haut du classement général. "Alberto Contador (Esp/Tinkoff) sera très motivé mais mon favori est Chris Froome (G-B/Sky). Il a la meilleure équipe et c'est tout simplement le coureur le plus complet. J'attends de lui qu'il décroche au minimum un podium, si pas la plus haute place", a conclu De Gendt. La 71e édition de la Vuelta débutera par un contre-la-montre par équipes le 20 août à Ourense et se terminera le 11 septembre à Madrid. (Belga)

Nos partenaires