Une fin de phase classique sous haute tension

22/02/16 à 15:44 - Mise à jour à 16:53

Ce week-end avait lieu la 27e journée de Jupiler Pro League. Alors que la fin de la phase classique approche à grands pas, le suspense se fait de plus en plus intense. La course aux play-offs 1 est acharnée tandis qu'il en est de même pour la lutte pour le maintien. En tête de la D1 belge, de nombreuses surprises sont également à signaler.

Une fin de phase classique sous haute tension

BELGA PHOTO DAVID STOCKMAN © BELGA

Course aux PO1 : Standard vs Charleroi

Dans la course au top 6, quatre équipes sont plus que jamais au coude à coude pour s'octroyer l'une des deux places restantes. Avec cinq points d'avance sur le 7e, Genk semble néanmoins en avoir quasiment conquis une malgré son nul vierge au Daknam. Mais attention, les hommes de Peter Maes doivent encore recevoir Bruges, aller au Standard et accueillir Ostende. Un mauvais bilan lors de ces trois matchs pourrait provoquer une surprise.

Les choses sont plus tendues pour Charleroi, le Standard et Zulte Waregem. Ces trois clubs, avec la défaite des Carolos à Sclessin et celle de l'Essevee face à Malines, se tiennent dans un mouchoir de poche.

Zulte Waregem est dans une bien mauvaise posture pour rivaliser avec ses concurrents au vu de son bilan "catastrophique" de 14 points sur 42. L'équipe de Francky Dury bénéficie cependant d'un calendrier clément. Ainsi ils rencontreront Saint-Trond, Courtrai et Mouscron. Cela dit, c'est également l'observation qui était tirée avant le match à Malines, que le SV a finalement perdu (2-3).

L'accès aux play-offs 1 risque donc fort bien de se jouer entre les éternels rivaux que sont Charleroi et le Standard. Si les Carolos ont l'avantage de bénéficier d'un petit point d'avance sur les Liégeois, il y a fort à parier que la "correction" subie à Sclessin (3-0) joue dans les esprits. Or, aucun relâchement des deux équipes ne sera permis, elles qui ont un calendrier très difficile ! Charleroi accueillera Waasland-Beveren, ira à Ostende et recevra la Gantoise. Le Standard, lui, ira à Anderlecht, recevra Genk puis ira à Malines.

Mouscron a les cartes en main

Beaucoup ne donnaient plus aucune chance à Mouscron d'éviter la relégation. Et pourtant, le REM s'est emparé de la 14e place du classement en allant s'imposer du côté de Louvain (3-1). Par la même occasion, les Wallons ont troqué la place de lanterne rouge avec les Louvanistes. Ceci dit, les Hurlus n'ont pas le droit à l'erreur et devront obtenir un résultat face à Westerlo, également candidat à la relégation, dès la semaine prochaine. Les joueurs de Glen De Boeck recevront ensuite Anderlecht et iront à Zulte Waregem. Le plus gros du travail a néanmoins été effectué par les Mouscronnois tandis qu'OHL doit faire face à un calendrier des plus durs. Ainsi "les Universitaires" d'Emilio Ferrera reçoivent Ostende, se déplacent à Gand et accueillent Bruges.

Bruges met les voiles

Tandis que le FC Bruges semble avoir trouvé son allure de croisière et s'est laissé emporter par les courants de la réussite face à Westerlo (6-0), ses poursuivants rament. Les Blauw en Zwart en disposant aisément des 15e du Championnat, se sont assurés de conserver une place de leader. La Gantoise devait également gagner du côté d'Ostende pour leur coller aux basques. Mais autant dire, que la Gantoise, qui est dans une mauvaise passe, a littéralement coulé à la côte. Les Champions en titre ont pris un 5-2 qui les éloigne de trois points de la tête. Anderlecht pouvait en profiter pour se rapprocher de Gand et éviter de se faire distancer par Bruges. Mais les Mauves n'ont pas su concrétiser leurs occasions et se sont inclinés (1-0). Ils pointent désormais à sept points du leader.

Quentin Droussin

Nos partenaires