Une fin d'année entre débats sur le système et record possible pour les Diables

14/11/17 à 09:00 - Mise à jour à 09:06

Source: Belga

La Belgique dispute ce mardi sa dernière rencontre de l'année 2017. Les Diables Rouges auront face à eux le Japon, pour éventuellement tenter d'apporter des éléments de réponse aux interrogations laissées, concernant la défense et le système de jeu, par le 3-3 contre le Mexique.

Une fin d'année entre débats sur le système et record possible pour les Diables

© BELGA

Les doutes sur la défense proviennent des trois buts encaissés et des difficultés rencontrées par le trio (inédit) Ciman-Boyata-Vermaelen. Le sélectionneur Roberto Martinez a beau déclarer qu'il avait choisi un système pour voir comment ses joueurs réagissaient face aux difficultés, les débats sur la fragilité défensive de l'équipe nationale risquent de durer jusqu'à la Coupe du monde.

Concernant le système, c'est un Diable Rouge, et non des moindres, qui a mis le feu aux poudres: Kevin De Bruyne. Après le match contre le Mexique, le meneur de jeu a estimé que l'équipe nationale joue trop sur base du talent individuel et doit trouver un plan tactique.

A un peu moins de huit mois du Mondial, voilà une polémique dont se serait bien passé Martinez, déjà aux prises avec le "cas Nainggolan".

Le sélectionneur a éteint l'incendie en conférence de presse, estimant que De Bruyne avait exprimé "une opinion honnête" car "il tient à l'équipe nationale". Il a aussi expliqué qu'il ne compte pas changer de fusil d'épaule "sur base des déclarations de ces dernières 24 heures". Le match contre le Japon servira à effectuer de nouveaux tests. Ainsi, Simon Mignolet défendra les buts et Christian Kabasele prendra place en défense, a-t-il annoncé lundi.

Ce mardi, les Diables Rouges déménagent pour la deuxième fois en quelques mois. Après Liège en août, contre Gibraltar, ils ont cette fois rendez-vous avec le public brugeois du stade Jan Breydel. Face à eux, le Japon de Vahid Halilhodzic. Les 'Blue Samurais', 44es au classement mondial, disputeront en Russie leur sixième Coupe du monde de suite. Sans être un ténor du football mondial, le Japon reste un adversaire difficile à négocier. D'ailleurs, la Belgique n'a jamais réussi à s'imposer en quatre affrontements (deux défaites et deux partages). Le dernier duel s'était soldé par une victoire des Japonais 2-3, en amical, en novembre 2013.

Ce match pourrait revêtir un caractère particulier pour Romelu Lukaku. Grâce à son doublé face au Mexique, l'avant-centre a rejoint Paul Van Himst et Bernard Voorhoof en tête des meilleurs buteurs de l'histoire des Diables Rouges. Pour devenir le seul détenteur du record, il lui "suffit" de marquer un 31e but en équipe nationale. Il en aura une première occasion ce mardi.

Enfin, au niveau statistique, notons que les Diables Rouges n'ont pas perdu le moindre match en 2017. Rester invaincus à la fin de l'année sera sans doute une petite satisfaction que ne refusera pas Martinez.

Nos partenaires