"Une belle surprise!", se réjouit Flipkens, au 2e tour de l'Open d'Australie après avoir battu Alison Riske

15/01/18 à 08:15 - Mise à jour à 08:17

Source: Belga

(Belga) "C'est vraiment une belle surprise !", s'exclama-t-elle. Kirsten Flipkens (WTA 75) était tout sourire lundi à Melbourne Park après avoir réussi à se hisser au deuxième tour à l'Australian Open. Sur le court N.5, la petite Campinoise, 32 ans, a vaincu une inflammation à l'épaule ainsi que l'Américaine Alison Riske (WTA 84), 27 ans, après une belle bagarre de 2h28. Elle s'est imposée 2-6, 7-6 (8/6) et 6-3.

"Je suis très heureuse, car je ne savais pas du tout à quoi m'attendre", confia-t-elle. "À cause de ma blessure à l'épaule, j'avais à peine pu taper la balle. Et vendredi, j'avais encore dû me brosser les dents de la main gauche!", sourit-elle. "C'était la première fois que je montais sur un court de match et cela s'est mieux passé que prévu. Même après la perte du premier set, je n'ai pas paniqué, car je n'étais pas balayée. Il fallait juste que je prenne mes repères. J'ai trouvé la parade en utilisant plus mon revers slicé dans son coup droit. Et mon service m'a également bien aidée." Les choses, du coup, ne peuvent en somme aller que mieux pour Kirsten Flipkens, même si elle touche du bois pour que les douleurs à l'épaule ne réapparaissent pas de manière trop vive dans les prochaines heures. C'est que mercredi, elle retrouvera la Slovaque Magdalena Rybarikova (WTA 21), 29 ans, qui avait épaté son monde en atteignant les demi-finales à Wimbledon l'an dernier. "Rybarikova, elle est un peu mon miroir. Du moins sur le plan tennistique, car elle a deux têtes de plus que moi", sourit-elle. "Elle aime bien prendre son coup droit et venir au filet. Elle sert bien également. Ce sera un élément à prendre en compte. J'espère que les choses se passeront aussi bien qu'aujourd'hui, mais je sais que je ne pourrai pas subir. Le plus important, cela dit, maintenant, c'est de tout mettre en ?uvre, avec l'aide des kinés, pour bien récupérer", conclut-elle. (Belga)

Nos partenaires