Une balle dans la tête

05/06/18 à 16:00 - Mise à jour à 16:01
Du Sport/Footmagazine du 06/06/18

Roberto Martinez emmène en Russie une sélection à laquelle il a progressivement dessiné une carte d'identité. Voyage sur les traces de la nouvelle Belgique, entre possession, triangles et dribbles tranchants.

Désireux d'installer son flow, Romelu Lukaku s'empare du micro. Homme le plus décisif de la campagne de Russie, avec seize buts et trois passes décisives, l'attaquant des Red Devils est sans doute le mieux placé pour parler de la métamorphose initiée voici près de deux ans par Roberto Martinez. Parce qu'avant de s'attaquer au jeu des Diables, le Catalan s'était penché sur celui de Big Rom, qu'il avait installé à la pointe de son dispositif à Everton. " Martinez m'a dit : Je sais que tu es très fort sur septante mètres, que personne ne peut t'arrêter en vitesse et en puissance ", raconte Romelu, qui poursuit sa répétition du discours de son manager chez les Toffees : " Il m'a demandé si j'étais capable d'être décisif dans les trente derniers mètres, quand la défense est regroupée. Est-ce que je pouvais trouver les bons espaces ? C'est là qu'il voulait m'aider. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Sport/Footmagazine bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Sportfootmagazine.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires