Une 8e étape du Tour de France réservée encore aux sprinters samedi à Amiens

14/07/18 à 11:40 - Mise à jour à 11:42

Source: Belga

(Belga) Le Tour de France s'offre une dernière fois aux sprinteurs dans la première semaine de course, samedi, lors de la 8e étape menant de Dreux à Amiens, au c?ur de la Picardie. Un peloton composé de 170 coureurs, avec toujours Greg Van Avermaet en jaune, s'est élancé sur le coup de 11h35.

"Le gros risque, c'est le vent", prévient le directeur de course Thierry Gouvenou à propos des 181 kilomètres de cette journée de plaine même si le final, souvent rectiligne, est plutôt abrité. Le parcours, qui franchit la Seine à Vernon et suit le fleuve jusqu'aux Andelys, est agrémenté de deux modestes côtes de quatrième catégorie dans la première moitié de course. Jour de fête nationale française, le final emprunte les grandes artères d'Amiens pour rejoindre l'arrivée jugée au bout d'une ligne droite de 600 mètres. Pour l'anecdote, la course passe en ville devant le lycée de La Providence, le lieu d'études de l'actuel président de la République Emmanuel Macron. Ville-étape à 12 reprises, la préfecture de la Somme (134.000 habitants) a mis à l'honneur deux sprinteurs lors des deux dernières arrivées d'étape: l'Italien Mario Cipollini en 1999 et l'Allemand André Greipel (présent dans le peloton du Tour 2018) en 2015. L'arrivée à Amiens a souri à plusieurs coureurs belges: Joseph Spruyt en 1970, Eric Leman en 1971, Ronald De Witte en 1975 et Johan Bruyneel en 1993. Le départ a été donnée de Dreux à 11h35 (départ réel à 11h50), l'arrivée est prévue vers 15h46 (prévision à 46 km/h de moyenne). (Belga)

Nos partenaires