Un troisième partage d'affilée pour le Standard contre le Cercle

12/08/18 à 08:34 - Mise à jour à 08:34

Source: Belga

Après Waasland-Beveren (0-0) et contre l'Ajax (2-2), le Standard a une nouvelle fois partagé l'enjeu (0-0) contre le Cercle Bruges dans un match comptant pour la 3e journée du championnat de Belgique de football. Au classement, les Rouches (4e) comptent cinq points tous comme les Brugeois, néo-promus (3e). Trois autres rencontres sont au programme en soirée: Saint-Trond/Lokeren et Waregem/Eupen à 20 heures et Mouscron/Antwerp à 20h30.

Un troisième partage d'affilée pour le Standard contre le Cercle

© BELGA

En vue du match retour du 3e tour préliminaire de la Ligue des Champions mardi, Michel Preud'homme avait laissé plusieurs joueurs sur le banc: Mehdi Carcela, Christian Luyindama, Razvan Marin, Collins Fai et Orlando Sa.

Chez les Brugeois, le Japonais Naomichi Ueda, qui était présent au Mondial en Russie, effectuait ses débuts tout comme Yoann Etienne. Par contre en début de rencontre, plusieurs similitudes avec le match de mardi avec l'Ajax ont été relevées chez les Rouches. D'abord, la modeste qualité des tirs au but à l'image de la frappe enroulée de Samuel Bastien au-dessus du but de Paul Nardi (8e). Ensuite, les erreurs en défense: sans une intervention in extremis de Zinho Vanheusden, Guévin Tormin partait seul vers Guillermo Ochoa (10e). Enfin, les passes au moment d'entrer dans les seize mètres adverses manquaient de tranchant.

En première période, le Standard a joué sans être bien inspiré et comme il n'a ps été en mesure de hausser le rythme, il n'a pas sorti le Cercle de sa zone de confort. Le premier tir cadré est d'ailleurs venu de Gianni Bruno, qui a mis le ballon dans les mains d'Ochoa (26e).

Monté au jeu à la place d'Uche Agbo après le repos, Marin a immédiatement inquiété Nardi, sur un une-deux avec Luis Pedro Cavanda (4e). Directement après, le gardien brugeois est intervenu du poing devant Paul-José Mpoku (49e). Vu que la suite était moins prolifique, Preud'homme a remplacé Bastien par Carcela (58e). Mais sans une belle parade d'Ochoa, Adrien Bongiovanni, un jeune formé au Standard, ouvrait la marque sur coup franc (61e). Le Standard a momentanément élevé la cadence et Ueda a sauvé le ballon sur la ligne (70e). Mais les tirs de Marin (71e) et de Kostas Laifis (76e) ainsi qu'une déviation du Chypriote (90e+3) n'ont pas fait mouche.

Nos partenaires