Marc Degryse
Opinion

14/03/16 à 17:16 - Mise à jour à 17:14

Un Standard pareil n'a rien à espérer contre Bruges

Pour Marc Degryse, le chroniqueur de Sport/Foot Magazine, le Standard a peu de chances de s'imposer contre le Club Bruges en finale de la Coupe de Belgique, dimanche prochain.

Un Standard pareil n'a rien à espérer contre Bruges

Victor Valdes est loin d'avoir été irréprochable face à Malines. © BELGA

On dit qu'un âne ne bute pas deux fois sur la même pierre. Le Standard a complètement foiré sa première finale, à Malines. Mais je n'imagine pas qu'il s'en sorte mieux contre Bruges en finale de la Coupe. Au Club, on sait se défoncer dans les très gros matches. Ce qu'on n'a pas encore compris du côté de Liège.

Le non-match à Malines reste un mystère pour moi. Les Standardmen jouaient leur saison en une heure et demie, ils n'ont rien montré. Et il faut arrêter de revenir sur l'affaire Olivier Renard. Dire que son départ a décuplé la motivation des joueurs de Malines, c'est très limite comme excuse. Ils n'avaient plus rien à gagner mais ils ont simplement fait leur boulot.

En face, ça manquait de tout. Je n'ai pas compté le nombre de ballons perdus dans l'entrejeu. Et une fois que les Malinois se retrouvaient dans la défense du Standard, tout devenait très facile pour eux. Il y avait des trous énormes et puis Victor Valdés... Incompréhensible d'afficher un niveau pareil. Il est impliqué sur trois buts. Il avait déjà coûté cher au Standard dans le match contre Saint-Trond.

Et donc, c'est quoi, son bilan liégeois ? Quand je le vois s'en prendre à l'arbitre à la mi-temps à Malines, quand je le vois se chamailler avec les supporters du Standard après le match, je me dis que c'est triste d'en arriver là après une carrière pareille. Bruges voulait un nouveau gardien et a pris Ludovic Butelle, on voit ce que ça donne.

Partager

"Quand je vois Victor Valdés s'en prendre à l'arbitre et aux supporters du Standard, je me dis que c'est triste d'en arriver là après une carrière pareille."

Le Standard a sauté sur l'occasion de faire venir un grand nom, le raisonnement était différent. Est-ce que Yannick Ferrera va oser prendre la seule décision qui s'impose pour la finale ? Si on est logique, c'est Guillaume Hubert qui doit être dans le goal, point à la ligne. Et il faut évidemment continuer avec lui en play-offs 2. Valdés n'a pas sa place dans ces matches. Hubert doit recevoir du temps de jeu, ce sera utile pour sa progression.

C'est malheureux pour tout le monde que le Standard ne soit pas en play-offs 1. Avec tout mon respect pour Zulte Waregem, on ne parle pas de la même chose. L'équipe de Francky Dury n'a rien volé à personne, elle mérite sa sixième place. Mais à part l'un ou l'autre résultat à domicile, que peut-on attendre d'elle ? Alors que le Standard, tellement il est irrégulier et imprévisible, aurait sans doute pu jouer un rôle intéressant dans ces play-offs.

Pour les Ferrera, cette saison restera celle des occasions manquées. Dans quatre matches en déplacement, Louvain a mené au score mais n'est pas rentré avec les trois points : à Waregem, à Beveren, à Mouscron, à Gand. Ce n'est pas dimanche dernier que l'équipe d'Emilio a basculé, c'est bien avant. Pour les amateurs de football, c'est dommage parce que c'était une des équipes menacées qui produisait du jeu. Bob Peeters avait choisi d'utiliser d'autres armes avec Westerlo, il a misé sur l'enthousiasme et ça lui a mieux réussi.

Nos partenaires