Un missile de Tielemans offre la victoire à Anderlecht

26/07/15 à 20:52 - Mise à jour à 20:54

Source: Belga

Cela ressemblait à une formalité mais les apparences sont parfois trompeuses. Les amateurs de renversements de situation n'ont en tout cas pas été déçus dimanche au Stade Constant Vanden Stock où David, après avoir été frappé deux fois à la tête au cours de la première partie du combat, rendit la pareille à Goliath après la pause.

Un missile de Tielemans offre la victoire à Anderlecht

Youri Tielemans © Belga

Anderlecht aurait ainsi déjà perdu deux points précieux contre Waasland-Beveren dans sa poursuite d'un 34e titre, si une frappe de Youri Tielemans à la 90e minute ne lui avait pas in extremis évité la honte d'un aussi inadmissible gaspillage...

Il n'avait pourtant fallu que trois minutes aux mauves pour venir à bout de la résistance des Waeslandiens. Le gardien Laurent Henkinet, alerté par un méchant envoi de... Tielemans (déjà !), n'a en effet pu que dévier le ballon qui a rebondi sur Guillaume Gillet via la transversale. L'occasion était pratiquement immanquable, et le joueur dont Besnik Hasi ne voulait plus mais dont il veut à nouveau, ne la laissa effectivement pas passer: 1-0 !

Anderlecht, qui avait déjà fait bonne impression en amical contre la Lazio Rome (3-1), était en démonstration, mais sans essayer de submerger l'adversaire. Il misait plutôt sur la patience, dans l'attente d'une brèche. Idrissa Sylla aurait cependant pu et dû doubler le score de la tête sur un centre d'Ivan Obradovic à la 28e. Le remuant Sylla, encore lui, frappa dans les poings d'Henkinet 4 minutes plus tard. Nul ne fut donc étonné de voir le Guinéen tromper enfin le portier visiteur à son 3e essai à la 35e, après avoir mystifié Laurent Jans. Il faut dire que l'assist de Matías Suárez était parfait: 2-0 !

Il ne se passa plus grand chose et même pratiquement rien au cours des 25 premières minutes de la deuxième mi-temps, les chants de ses supporters n'incitant pas Anderlecht à passer la vitesse supérieure pour leur offrir les quelques goals supplémentaires qu'ils réclamaient.

Les visiteurs eurent le bon goût d'en profiter sur une contre-attaque après un tir d'Olivier Deschacht dégagé à même la ligne. Renaud Emond lança en effet Steeven Langil qui devança la sortie de Silvio Proto après avoir pris Steven Defour de vitesse à la 71e: 2-1. Le match était relancé et Floriano Vanzo, qui venait de remplacer Zinho Gano, égalisa à la 76e en crucifiant Proto après s'être joué de Gillet dans la surface: 2-2 !

On connaît la suite, cruelle pour Waasland-Beveren, euphorique pour Anderlecht qui devra quand même tirer les conséqueces de cette mésaventure qui a bien tourné.

Le derby Charleroi - Mouscron-Péruwelz clôturera cette première journée à 20 heures.

Nos partenaires