"Un jour sans" pour Bart Aernouts, "un coup au moral" pour Frederik Van Lierde à l'Ironman d'Hawaï

15/10/17 à 10:20 - Mise à jour à 10:22

Source: Belga

(Belga) Ni Bart Aernouts, ni Frederik Van Lierde, les deux triathlètes professionnels belges engagés lors de l'Ironman d'Hawaï n'ont réussi à intégrer le top 10 de l'épreuve, samedi à Kona. Un résultat qu'ils avaient pourtant réalisé en 2016 dans l'officieux championnat du monde de la distance.

Aernouts a terminé à la 12e place, à 24:48 du vainqueur allemand Patrick Lange, tandis que Van Lierde, lauréat de l'épreuve en 2013, a abandonné au début du marathon. "Ce fut une course très dure aujourd'hui", a confié Aernouts (33 ans), 8e l'an dernier. "La majorité des favoris ont d'ailleurs déçu. Je suis aussi passé à côté de ma course. Ma natation n'a pas été bonne. Je me suis retrouvé dans un groupe trop lent, et à vélo également les sensations n'étaient pas présentes. J'ai terminé au caractère par respect pour l'épreuve", a conclu le vainqueur cette saison de l'Ironman de Lanzarote et du triathlon complet de Roth. Bien positionné dans le groupe de tête à la mi-course du parcours vélo, Frederik Van Lierde n'a lui pas su passer mentalement au-dessus d'un problème d'organisation. "J'ai malheureusement quitté la course en début de course à pied", a expliqué le militaire de la Défense. "Mon ravitaillement personnel n'était pas présent au demi-tour à Hawi, au 100e km. J'ai dû attendre de longues minutes pour le retrouver et entre-temps les favoris ne m'avaient pas attendu. Cet incident m'a donné un fameux coup au moral et j'ai été incapable d'en faire abstraction en début de marathon", a expliqué Van Lierde, 38 ans. (Belga)

Nos partenaires