"Un besoin urgent de puissance", estime Stoffel Vandoorne

09/04/17 à 14:42 - Mise à jour à 14:43

Source: Belga

(Belga) Stoffel Vandoorne a été contraint à l'abandon après 18 des 56 tours du circuit de Shanghai où s'est disputé dimanche le Grand prix de Chine de Formule 1, 2e des 20 rendez-vous du championnat du monde 2017. Sa McLaren-Honda a connu un problème d'alimentation d'essence. Il occupait la 18e et dernière place à ce moment-là.

"Un besoin urgent de puissance", estime Stoffel Vandoorne

"Un besoin urgent de puissance", estime Stoffel Vandoorne © BELGA

"Notre vitesse de pointe est vraiment trop lente. Courir réellement est pour nous impossible comme dépasser quelqu'un", a réagi le Courtraisien sur le site de Het Laatste Nieuws. "Au début d'une ligne droite, on ne voit personne dans ses rétro et à la fin de elle-ci, soudains il y a une Renault juste à côté de vous. Nous avons un besoin urgent de puissance pour pouvoir concourir." Vandoorne se veut néanmoins positif. "La voiture se comporte bien. Surtout avec des slicks on peut tenir un bon rythme. Quand je roulais derrière la Williams de Massa, j'ai remarqué que j'étais plus rapide dans certains virages. Quand on roule sans turbulence, donc sans personne devant soi, la McLaren se comporte bien." Evoquant son souci dimanche, Vandoorne a précisé: "Soudain, je n'ai plus eu la moindre puissance. Peut-être quelque chose liée à l'alimentation en essence. Dommage, cela donne des sentiments mitigés. D'un côté, la voiture roule bien quand il n'y a pas de problème. Mais le manque de puissance reste présent. Et cela doit être résolu rapidement." (Belga)

Nos partenaires