Tyson Fury avoue avoir pris de la cocaïne pour combattre la dépression

05/10/16 à 10:30 - Mise à jour à 10:32

Source: Belga

(Belga) Le Britannique Tyson Fury, champion du monde des poids lourds qui a annoncé lundi la fin de sa carrière avant de revenir sur sa décision quelques heures plus tard, a confié, dans un entretien au magazine Rolling Stone, souffrir de dépression, se disant "maniaco-dépressif". Il affirme avoir bu et consommé de la cocaïne pour lutter contre la dépression.

"Je buvais du lundi au vendredi, et du vendredi au dimanche, et je prenais de la cocaïne. Je ne peux pas lutter contre la dépression et c'était la seule chose qui m'aidait à m'évader", dit le boxeur de 28 ans. "Je suis maniaco-dépressif. J'espère juste que quelqu'un me tuera avant que je ne me tue moi-même", déclare Fury, qui avoue ne plus s'être entraîné depuis le mois de mai. Tyson Fury avait annoncé lundi qu'il mettait un terme à sa carrière. Quelques heures plus tard, il publiait un nouveau tweet pour prétendre le contraire. Tyson Fury (2m06) a battu le 28 novembre 2015 à Düsseldorf, l'Ukrainien Wladimir Klitschko (40 ans), qui était invaincu depuis 11 ans, et s'est emparé des ceintures mondiales WBA, WBO et IBO. Klitschko voulait une revanche qui a été reportée à deux reprises. Fury a déprogrammé le combat prévu le 29 octobre prochain se disant "médicalement inapte à combattre". La semaine dernière, il est apparu que Fury a été contrôlé positif à la cocaïne. (Belga)

Nos partenaires