Trossard : "J'ai prouvé mon niveau face au Celta Vigo"

25/04/18 à 14:00 - Mise à jour à 24/04/18 à 16:53

Genk a certes Alejandro Pozuelo mais s'il veut décrocher un billet européen, il aura bien besoin de deux gamechangers. Or, Leandro Trossard est rétabli, après un an de blessures. "Même quand je ne suis pas dans le match, je peux réaliser une action."

Trossard : "J'ai prouvé mon niveau face au Celta Vigo"

Leandro Trossard, un jeunot débarrassé enfin de ses tourments physiques. © BELGAIMAGE

Leandro Trossard à propos...

...du match d'Europa League face au Celta Vigo qui l'a révélé : "Ça a changé la perception qu'on avait de moi. J'ai prouvé que j'avais le niveau requis. J'étais dans une période faste. Je suis un footballeur de rue. Donc, quand j'essaie quelque chose, ça semble naturel, quelles que soient les circonstances. Les offres e transfert qui ont suivi ? Je venais d'être papa et Genk voulait conserver son équipe. Je croyais en son projet sportif. En plus, j'estime qu'il faut respecter son contrat."

...de sa faculté à faire basculer le cours d'un match : "Ça fait partie de mes atouts. Je peux décadenasser un match d'une passe ou d'une action. Même quand je ne suis pas dans le match, j'ai mes moments."

...de l'entretien qu'il a eu avec Philippe Clement lors de son arrivée : "Il m'a expliqué quel système de jeu il voulait appliquer et quel rôle il m'assignait. Sa vision colle parfaitement à mes qualités. Cet entretien était important pour moi car ma blessure m'avait plongé dans l'incertitude et m'avait coupé du noyau. Je ne savais pas combien de temps il me faudrait pour revenir et retrouver mon niveau. La confiance de l'entraîneur m'a donc fait grand bien. Je retrouve chez Clement les accents placés par Emilio Ferrera à OHL. Je suppose qu'ils sont tous deux influencés par leur collaboration avec Preud'homme. Ils exercent beaucoup les automatismes entre les joueurs qui reculent et ceux qui vont en profondeur. Un exemple? Quand le défenseur recule, je converge vers l'axe. Le médian doit alors créer des espaces. Nous ne devons pas suivre une procédure stricte mais il est intéressant de s'appuyer sur ses automatismes quand le jeu est moins fluide. Nous devons maintenant améliorer la conclusion."

...de son entente avec Pozuelo : "C'est inconscient mais nous essayons de rester proches. Nous sommes souvent victimes d'une double couverture mais nous pouvons y échapper par de courtes combinaisons. Nous nous entraidons. C'est intuitif. Je faisais déjà ça avec Hans Vanaken à Lommel."

Par Matthias Stockmans

Retrouvez l'intégralité de l'interview de Leandro Trossard dans votre Sport/Foot Magazine

Nos partenaires