Tous les esprits de la Tunisie tournés vers le duel de samedi face aux Diables Rouges

20/06/18 à 19:36 - Mise à jour à 19:37

Source: Belga

(Belga) La sélection tunisienne de football a effectué, mercredi après-midi, une séance d'entraînement sur la pelouse du stade Stroitel à Moscou, en prévision de sa deuxième confrontation face à la Belgique samedi (14h00) dans le groupe G de la Coupe du monde.

La plupart des joueurs ayant disputé le match, perdu 1-2, face à l'Angleterre lundi, à savoir, Ferjani Sassi, Elyès Sekhiri, Fakhreddine Ben Youssef, Wahbi Khazri, Naim Sliti, Dylan Bronn, Ali Maaloul, Syam Ben Youssef et Anice Badri, ont été laissés au repos par le staff technique afin de récupérer, et se sont contentés de quelques exercices de relaxation et de décrassage. Le sélectionneur national, Nabil Maaloul a estimé que, sur le plan tactique, son équipe avait livré un bon match face à l'Angleterre et avait évolué sans complexe. Il a ajouté que "la supériorité physique des joueurs anglais, habitués au rythme élevé des rencontres de la Premier League, a fait la différence. L'Angleterre a été également supérieure au niveau des balles arrêtées grâce à la taille de ses joueurs et à leur force physique", a ajouté le coach national qui a, d'autre part, indiqué que "la blessure du gardien Moez Hassen à l'épaule et sa sortie obligée ont brouillé les cartes puisque nous étions contraints de faire un changement et de perdre un joueur de terrain qui aurait apporté du sang neuf à l'équipe. Cela nous a également obligé de compter sur les services des deux joueurs revenant de blessure, Ali Maaloul et Wahbi Khazri, pour une période plus longue que prévu, alors qu'on comptait les aligner pour 60 ou 70 minutes", a regretté le sélectionneur national tunisien. Maaloul a par ailleurs salué Moez Hassen, contraint de quitter la compétition sur blessure. "Moez Hassen est un excellent gardien de but qui a, tout au long de la phase de préparation, fait preuve de discipline, de rigueur et de professionnalisme", avant d'ajouter que "le jeune portier constitue l'avenir de la sélection nationale pour la prochaine décennie, en ayant fait montre, durant les quelques minutes qu'il aura joué lors du mondial de Russie, de bonnes prédispositions techniques après avoir effectué deux belles parades". Moez Hassen regagnera la France dès jeudi pour être pris en charge par le staff médical de son équipe. Le technicien tunisien a affirmé que "la sélection nationale n'épargnera aucun effort face à la Belgique pour réaliser un bon résultat qui conforterait ses chances de qualification au second tour", assurant que "l'équipe défendra ses chances jusqu'au bout". De son côté, le défenseur Oussama Haddadi, a indiqué que la sélection a tourné la page de la défaite face aux Anglais pour se concentrer sur la préparation de la prochaine confrontation, décisive pour la qualification, contre les Belges. Haddadi a souligné la nécessité de tirer des leçons du dernier match pour améliorer le rendement défensif de l'équipe et bien se préparer au match face à la sélection belge qu'il estime "très difficile", vu les qualités techniques des joueurs qui y évoluent à l'instar d'Eden Hazard et Kevin De Bruyne. "Certes, les statistiques donnent un certain avantage aux Diables Rouges, mais cela ne nous empêchera pas de donner le meilleur de nous-mêmes pour réaliser un bon résultat et ravir les supporters qui se sont déplacés en Russie pour nous soutenir", a-t-il poursuivi. La Tunisie effectuera jeudi une séance d'entrainement à huis clos avant une ultime séance vendredi sur la pelouse du stade (celui du Spartak Moscou) qui accueillera samedi le match Tunisie-Belgique. (Belga)

Nos partenaires