Tour de France - Victoire d'Edvald Boasson Hagen, trois Belges dans le top-dix

21/07/17 à 18:01 - Mise à jour à 18:35

Source: Belga

(Belga) Le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) a remporté la 19e étape du Tour de France, vendredi, entre Embrun et Salon-de-Provence, la plus longue de ce Tour (222,5 km). Boasson Hagen est sorti d'un groupe de 9 coureurs à 2,5 km de l'arrivée. Trois Belges se sont classés dans le top-10: Jens Keukeleire a pris la troisième place, Thomas De Gendt est cinquième et Jan Bakelants huitième.

Vingt coureurs, parmi lesquels l'inévitable Thomas De Gendt (Lotto Soudal), Jan Bakelants (AG2R), Jens Keukeleire (Orica-Scott), les Français Tony Gallopin (Lotto Soudal) et Sylvain Chavanel (Direct Energie), le Norvégien Edvald Boasson Hagen (Dimension Data) et deux vainqueurs d'étape de ce Tour, le Français Lilian Calmejane (Direct Energie) et le Néerlandais Bauke Mollema (Trek-Segafredo), ont faussé compagnie au peloton après 35 km de course. De Gendt s'adjugeait le sprint intermédiaire de Banon (km 136,5). Surtout, l'Australien Michael Matthews (Sunweb) était assuré mathématiquement de remporter le classement du maillot vert, à condition de rallier l'arrivée à Paris. A l'initiative de Keukeleire, un nouveau groupe de neuf hommes s'est formé à 20 km de l'arrivée. Chavanel, Arndt, Albasini, De Gendt, Boasson Hagen, Gesbert, Bakelants et Bennati accompagnaient le coureur d'Orica-Scott, qui recevait le Prix de la Combativité. Boasson Hagen a lâché ses compagnons d'échappée à 2,5 km de la ligne. Le Norvégien a tenu jusqu'à l'arrivée pour décrocher le troisième succès de sa carrière au Tour de France. L'Allemand Nikias Arndt (Sunweb) a terminé deuxième à 5 secondes. Keukeleire s'est classé troisième à 17 secondes, suivi de Bennati et De Gendt. Bakelants est huitième. Le peloton avec tous les favoris est arrivé 12:35 après le vainqueur. Le classement général reste inchangé. Samedi, le contre-la-montre décisif sera couru à Marseille (22,5 km). Le maillot jaune, Chris Froome (Sky), l'abordera avec 23 secondes d'avance sur le Français Romain Bardet (AG2R) et 29 sur le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale) (Belga)

Nos partenaires