Tour de France - Serge Pauwels était encore à l'attaque

18/07/18 à 21:50 - Mise à jour à 21:52

Source: Belga

(Belga) Serge Pauwels a sauté dans la bonne échappée pour la deuxième étape consécutive ce mercredi sur le Tour de France. Comme ses compagnons d'échappée, le coureur de chez Dimension Data n'a pas su résister au retour des favoris de la Grande Boucle dans cette étape parsemée de cols. Il a conclu son effort en 27e position à 7:10 du vainqueur.

"J'ai essayé mais j'ai bien senti les efforts d'hier (mardi) dans mes jambes. Être au top pendant deux jours de suite au Tour, c'est très difficile. Lors de la réunion d'équipe, je me suis dit que si beaucoup de coureurs partaient j'aurais pris l'échappée. J'ai au moins pu récolter quelques points au classement de la montagne. Je peux désormais en faire un objectif." Pauwels compte désormais 49 points et est deuxième de ce classement à 12 points du porteur du maillot à pois, Julian Alaphilippe. "J'ai vu qu'il n'était pas imprenable et que je pouvais le suivre. Ce maillot à pois est loin mais rien que de le porter un jour, ce serait très bien", a réagi Pauwels qui compte souffler un peu jeudi sur une arrivée "très dure". "Il y aura d'autres opportunités pour m'échapper, dans les Pyrénées en particulier", a encore déclaré le coureur de 34 ans. Il faut dire que Pauwels a l'intention de bien récupérer de ses efforts qui ont été intenses dans une étape si courte. "Beaucoup d'entre nous ont eu des problèmes de crampes. Nous n'avons pas vraiment eu le temps de manger et de boire. Finalement, nous avons tous été revus par les favoris." Virtuel maillot jaune pendant quelques kilomètres, l'homme fort de Dimension Data devra continuer l'aventure française sans deux équipiers, le sprinteur Mark Cavendish et son poisson pilote Mark Renshaw. "C'est un coup dur pour l'équipe mais ce n'est pas vraiment une surprise. Déjà hier, Cavendish ne se sentait pas bien. C'est une catastrophe pour l'équipe car c'était notre plus grande chance de victoire." (Belga)

Nos partenaires