Tour de France - Marcel Kittel "fier de rejoindre Zabel" même si les records ne l'intéressent pas

07/07/17 à 20:52 - Mise à jour à 20:54

Source: Belga

(Belga) "Je n'avais vraiment aucune idée de qui avait gagné", a souri Marcel Kittel après avoir reçu la confirmation qu'il avait bien battu le Norvégien Edvald Boasson Hagen sur la septième étape du Tour de France vendredi à Nuits-Saint-Georges. Grâce à ce succès, le sprinteur allemand obtient sa douzième victoire sur le Tour de France et rejoint son compatriote Erik Zabel. "Je sentais que j'étais proche de le faire et j'ai fait tout mon possible pour le réaliser."

Kittel a ensuite décrit ce sprint remporté in extremis. "J'étais dans la roue de Boasson Hagen et quand nous sommes sortis du virage je pensais qu'il restait encore 200 mètres. Je me suis alors rendu compte qu'il n'en restaient que 120. Heureusement, il restait encore de la place et j'ai pu le passer. Cela faisait longtemps qu'Edvald n'était plus si proche sur un sprint. Déjà hier, j'ai remarqué qu'il était très rapide mais il a eu un mauvais timing. Ici, il a été emmené parfaitement par Dimension Data et a bien fait son sprint. Au vu de son sprint d'hier, sa prestation ne m'étonne pas mais c'est en effet surprenant de le voir si proche de moi dans ce sprint." L'Allemand du Team Quick-Step parle ensuite de l'écart infime qui l'a séparé de Boasson Hagen. "C'est sûrement la victoire avec le plus petit écart de ma carrière. Encore plus qu'à Limoges. C'est une victoire que l'on ne peut pas voir à l'oeil nu (l'écart a été calculé à 6 millimètres soit 3/1000es de seconde) et je suis très heureux de cela." Kittel peut aussi se réjouir car il égale par la même occasion Erik Zabel avec douze victoires sur la Grande Boucle, recordman allemand de succès, mais ne s'enflamme pas pour autant. "J'en suis très fier mais comme je le dis, souvent, les records ne m'intéressent pas particulièrement. Je suis très fier de rejoindre Zabel mais je suis surtout content de la victoire en elle-même, de la joie de la victoire, du travail d'équipe. Tout ce qui tourne autour du cyclisme me donne de la joie, pas les records. Je suis surtout content d'être revenu en bonne forme et d'avoir obtenu une belle victoire aujourd'hui." (Belga)

Nos partenaires