Tour de France - Le Colombien Rigoberto Uran (Cannondale) vainqueur d'une étape marquée par des chutes

09/07/17 à 17:52 - Mise à jour à 17:54

Source: Belga

(Belga) Rigoberto Uran a remporté la 9e étape du Tour de France, disputée dimanche entre Nantua et Chambéry sur 181,5 kilomètres. Après trois cols hors catégorie, le Colombien a devancé d'un rien le Français Warren Barguil (Sunweb) et le Britannique Chris Froome (Sky), qui conserve la tête du général. La journée de dimanche a été marquée par les chutes et abandons du Britannique Geraint Thomas (Sky) et de l'Australien Richie Porte (BMC).

Après une première étape accidentée samedi, le Tour abordait les choses très sérieuses. En effet, le parcours entre Nantua et Chambéry présentait pas moins de sept difficultés répertoriées dont trois hors catégorie, le Col de la Biche, le Grand Colombier et le Mont du Chat. Dans la descente du Col de la Biche, Geraint Thomas est tombé et a été contraint à l'abandon. Après une course de mouvements et d'attaques, un groupe de 11 coureurs, dont Jan Bakelants (AG2R) et Tiesj Benoot (Lotto Soudal), s'est formé après le Grand Colombier. Plus fort dans le Mont du Chat, Warren Barguil a pris la tête de la course. Sous les attaques répétées de Froome dans le groupe des favoris, Nairo Quintana (Movistar) a été décroché, tout comme Alejandro Valverde (Trek-Segafredo). Finalement, seul Barguil a résisté au groupe maillot jaune, passant en tête du Mont du Chat et s'assurant le maillot à pois du meilleur grimpeur. La descente technique du Mont du Chat a vu l'Australien Richie Porte gravement tomber au sol. Porte, un des favoris à la victoire finale, a dû abandonner et a été emmené à l'hôpital le plus proche pour des examens médicaux. Dans la dernière portion montante de la journée, Romain Bardet (AG2R) a faussé compagnie aux favoris et a rapidement rejoint Barguil. Bardet a remis une couche, se portant seul en tête à 10 km de l'arrivée. Il a finalement été repris à 2 km de la ligne par Froome, Fabio Aru, Rigoberto Uran, Jakob Fuglsang et Barguil. Au sprint, il aura fallu l'aide de la photo finish pour départager les coureurs mais c'est finalement Rigoberto Uran qui s'est imposé, devançant d'un rien Barguil et Froome. Le Français de 25 ans se consolera avec le Prix de la Combativité et le maillot à pois. Au classement général, Froome conserve le jaune et devance désormais Fabio Aru de 0:18 et Romain Bardet de 0:51. Lundi, le peloton observera sa première journée de repos. (Belga)

Nos partenaires