Tour de France - "J'ai eu besoin de la loupe pour voir la différence"

07/07/17 à 22:12 - Mise à jour à 22:13

Source: Belga

(Belga) "Franchement, je n'ai pas su le voir à l'oeil nu." Voici le premier commentaire du directeur sportif de Quick-Step Wilfried Peeters à propos la victoire de son coureur l'Allemand Marcel Kittel qui s'est imposé pour quelques millimètres au sprint face au Norvégien Edvald Boasson Hagen lors de la septième étape du Tour de France. "Je n'était pas certain de la victoire après l'arrivée mais bon on a gagné même si j'ai eu besoin d'une loupe pour voir la différence", a rigolé Peeters.

"Je pense que cela fait longtemps que quelqu'un a gagné de si peu. C'est la plus petite différence que je n'ai jamais vu. Encore plus petit que lors de la victoire de Kittel face à Coquard l'an dernier à Limoges et celle de Trentin face à Sagan à Nancy en 2014. La technologie a progressé et les commissaires ont pu voir sur l'ordinateur qui a gagné. On peut désormais voir s'il y a une différence d'un demi-millimètre ou d'un centième de millimètre et c'est grâce à cela qu'on remporte notre troisième étape sur ce Tour." Grâce à cette victoire, Marcel Kittel totalise désormais 197 points et récupère le maillot vert. Arnaud Démare, seulement onzième du sprint, est deuxième avec 182 points. "Je pense qu'on doit continuer à viser la victoire d'étape", estime Peeters. "Nous faisons les sprints intermédiaires tous les jours mais ont prend beaucoup de points sur les sprints des étapes de plaine. C'est ça qui est le plus important pour Marcel et pour l'équipe." (Belga)

Nos partenaires